Afrique
URL courte
Par
247
S'abonner

En collaboration avec son homologue marocain, la Confédération générale des entreprises du Maroc, le Medef va envoyer, en octobre, une mission économique au royaume chérifien avec pour objectif de prospecter les possibilités de coopération dans les domaines des villes intelligentes, des énergies renouvelables, de la mobilité et de l’environnement.

En marge des travaux de l’université d’été du Medef (Mouvement des entreprises de France) qui se tient les 28 et 29 août à Paris, Salaheddine Mezouar, président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), a annoncé la venue, en octobre, d’une mission économique de l’organisation patronale française au Maroc, a indiqué l’agence Maghreb Arabe Presse (MAP).

Sous le thème Innovation et ville durable, la mission explorera les opportunités liées notamment aux villes intelligentes, aux énergies renouvelables, à la mobilité et à l’environnement, a précisé le responsable à MAP.

Pour sa part, Fabrice Le Saché, vice-président et porte-parole du Medef, a affirmé que «la rencontre avec Salaheddine Mezzouar a porté sur la préparation du déplacement de la délégation d’entreprises françaises qu’organisera le Medef en octobre prochain au Maroc», cité par MAP.

Dans le même sens, M.Le Saché a souligné que «nombre d’entreprises françaises sont intéressées d’investir au Maroc et de nouer des coopérations avec les entreprises marocaines». «Car le Maroc jouit d’une économie dynamique qui fonctionne bien, une économie dotée d’une main d’œuvre formée et compétente», a-t-il ajouté dans sa déclaration à MAP, soutenant que «le Maroc c’est aussi un hub pour certaines de nos entreprises vers l’Afrique notamment subsaharienne».

Sur la même lancée, Fabrice Le Saché a mis l’accent sur le fait qu’«il y a des choses qui ont été faites au Maroc et qui sont tout simplement impressionnantes, le port Tanger-Med par exemple». «C’est une dynamique dans laquelle on souhaiterait s’insérer», a-t-il conclu.

La semaine dernière, la prestigieuse École de guerre économique (EGE) de Paris, l’un des leaders mondiaux de l’intelligence économique, a annoncé l’ouverture d’une antenne au Maroc, avait indiqué le site d’information Jeune Afrique. Propriété du géant espagnol de l’édition Grupo Planeta depuis 2016, lequel est implanté au royaume chérifien depuis 2017, sa filiale EGE-Maroc lancera sa première promotion en décembre 2019.

Le Maroc compte beaucoup d’entreprises internationales, notamment françaises, installées sur son territoire et actives dans des domaines de pointe comme l’industrie aéronautique ou automobile. L’arrivée de l’EGE dans le paysage économique du pays donnera un important appui à la formation des managers.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Alerte en Algérie après la réapparition du poisson lièvre
Les sirènes d'alerte déclenchées en Israël
Tags:
Mouvement des entreprises de France (Medef), énergies renouvelables, énergie nucléaire, hydroélectricité, énergie éolienne, énergie solaire, énergie, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik