Afrique
URL courte
192715
S'abonner

La compagnie Turkish Airlines a informé les agences de voyages algériennes, par un communiqué, des nouvelles dispositions prises par les autorités turques quant aux conditions d’octroi de visas aux Algériens. Ainsi, le visa électronique est «totalement annulé», annonçant un durcissement.

La Turquie vient de prendre des mesures durcissant les conditions d’octroi de visas pour les Algériens, a indiqué un communiqué de la compagnie Turkish Airlines, transmis aux agences de voyages algériennes.

En effet, à partir du 1er octobre, le visa de type C1 (visa électronique), destiné aux personnes de 18 à 35 ans, sera «totalement annulé». Et le visa de type B1, concernant les personnes âgées de moins de 18 ans ou qui ont plus de 35 ans, sera «toujours valable», a indiqué le communiqué.

Par ailleurs, la même source a précisé que pour obtenir le visa de type B1, le demandeur «doit avoir un visa ou une résidence en cours de validité pour les États-Unis, le Royaume-Uni ou l’espace Schengen». Faute de quoi, le voyageur doit obtenir un visa auprès des services consulaires de l’ambassade de Turquie en Algérie, a-t-elle souligné.

Le site d’information Algérie 1 a affirmé que ce brusque durcissement des conditions de la part Turquie serait lié à des pressions de l’Union européenne, dans le cadre de sa politique de lutte contre l’immigration clandestine. De nombreux Algériens détenteurs d’un visa touristique pour la Turquie utilisent ce pays comme un couloir de transit pour entrer en Europe, a-t-il ajouté.

L’explication du consul général de France

En 2015, en réponse à la crise migratoire qui a touché l'Europe en général et l'espace Schengen en particulier, la France a durci ses conditions d'octroi de visas, sans pour autant viser un pays en particulier, a déclaré le 19 novembre 2018 Marc Sédille, consul général de France en Algérie, dans un entretien accordé au site d'information Tout Sur l'Algérie (TSA).

Tout en soulignant que les nouvelles dispositions avaient été prises conjointement avec tous les pays de l'espace Schengen dans le but de renforcer le contrôle aux frontières et ce en imposant une liste commune de justificatifs pour la demande de visa, le consul général de France à Alger a déclaré que «tout ce qui a pu être mis en place précédemment, tous les dispositifs qui prévoyaient des assouplissements ont été balayés par ce renforcement du contrôle aux frontières extérieures, par ce renforcement du contrôle sur la délivrance des visas et par cette harmonisation de la politique des pays Schengen». «C'est une mesure globale déployée partout», a-t-il conclu.

Lire aussi:

Un rapport remis par le Pr Raoult il y a 17 ans prédisait le chaos à venir mais le gouvernement l’a ignoré
L'Algérie va attaquer France 24 en justice pour des «propos haineux» et convoque l'ambassadeur de France
Un chien tombé dans l’eau glacée refuse d'être sauvé par un homme qui plonge pour lui – vidéo
Tags:
accords de Schengen, Espace Schengen, conditions visas, demande de visa, Turquie, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook