Ecoutez Radio Sputnik
    Des supporters marocains de l'équipe d'Algérie de football

    Vers l’organisation d’une marche pour la réouverture de la frontière entre le Maroc et l’Algérie?

    © Sputnik . Elena Roussko
    Afrique
    URL courte
    Par
    61519
    S'abonner

    La Confédération démocratique du travail marocaine a annoncé dans un communiqué, diffusé par la presse locale, l’organisation d’une marche populaire en collaboration avec des syndicats algériens pour la réouverture de la frontière entre les deux pays.

    Depuis la victoire de l’équipe d’Algérie de football à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019, fêtée dans la communion entre Algériens et Marocains, notamment à la frontière entre les deux États, les initiatives se succèdent dans les deux pays appelant les décideurs à aplanir les différends et à rouvrir la frontière fermée depuis 1994. À cet effet, le syndicat marocain Confédération démocratique du travail (CDT) a annoncé l’organisation d’une marche populaire, en coordination avec des syndicats algériens, pour accentuer cette revendication populaire, a rapporté le quotidien arabophone Al-Aoual. Auparavant, un Comité algérien pour l’ouverture de la frontière terrestre algéro-marocaine avait appelé à un rassemblement symbolique et pacifique au poste frontalier entre les deux pays.

    Sur la même lancée, le porte-parole de la CDT a souligné que les différentes initiatives prises par les organisations syndicales ou les partis politiques marocains contribuaient à soulever le problème sur les plans politiques et médiatiques dans les deux pays. Le responsable syndical a par ailleurs affirmé que l’ouverture des frontières constituait une revendication légitime et une nécessité urgente dans l’intérêt des deux peuples, selon la même source.

    L’appel du Comité algérien

    Au mois d’août, un Comité algérien pour l’ouverture de la frontière terrestre algéro-marocaine avait diffusé un appel à un rassemblement au poste frontalier algéro-marocain Colonel Lotfi, «afin que les deux peuples puissent exercer leur droit de libre circulation de part et d’autre de la frontière et renouer leurs liens familiaux».

    Dans une déclaration au site d’information marocain Panorapost, Saïd Hadef, écrivain algérien et signataire de l’appel, a affirmé que «l'idée était venue dans le contexte d'appels populaires qui avaient précédemment appelé à l'ouverture des frontières à diverses occasions». Il a précisé que l’initiative du Comité constituait «l'aboutissement des récents appels de la société civile algérienne à établir des relations algéro-marocaines ouvertes à une coopération créative».

    La frontière algéro-marocaine sera-t-elle bientôt rouverte?

    The Independent Arabic a indiqué, se référant à des sources, que des «autorités souveraines» algériennes auraient consulté des académiciens et des spécialistes sur la meilleure manière d’envisager une réouverture de la frontière terrestre avec le Maroc.

    Selon le quotidien, l’élément qui a contribué à enclencher cette nouvelle dynamique dans les relations entre les deux pays est le discours positif, sinon neutre, des autorités marocaines, loin de l’habituelle discorde, à l’égard des événements qui secouent l’Algérie depuis le 22 février.

    Par ailleurs, souligne le journal, les dernières interventions des autorités marocaines, dont la plus importante est le message du roi Mohammed VI, suite à la victoire de l’Algérie à la CAN 2019, dans lequel il a réaffirmé son engagement «à garder la main tendue en direction de nos frères en Algérie», ont accéléré les choses côté algérien.

    Il y a 25 ans, l’Algérie fermait sa frontière avec le Maroc, après que ce dernier a accusé les services de renseignement algériens de complicité dans l’attentat contre l’hôtel Atlas-Asni, à Marrakech. L’Algérie conditionne la réouverture de la frontière à un accord de coopération dans la lutte contre le trafic de drogue et l’immigration clandestine.

    Tags:
    syndicats, marche, ouverture des frontières, gardes-frontières, poste-frontière, Maroc, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik