Afrique
URL courte
Par
0 50
S'abonner

Bien que la région du Haut Sassandra en Côte d’Ivoire bénéficie d’un grand potentiel touristique, elle ne suscite que peu d’intérêt auprès de la population. La directrice régionale du Tourisme et des loisirs Koné Blandine veut faire changer les choses.

Plusieurs projets sont élaborés pour valoriser le patrimoine touristique de la région du Haut Sassandra, a traduit, lundi, à Gbétitapéa, la directrice régionale du Tourisme et des Loisirs, Koné Blandine.

Ces projets portent sur la valorisation de la roche d’éléphant de Brizebois, du festival de danses traditionnelles, la réhabilitation de la case du patriarche en musée, la création d’arbres fruitiers pour alimenter les singes de Gbétitapéa, un restaurant bar et un préau pour les visiteurs, et l’aménagement d’un lac à Gbétitapéa.

Koné Blandine se félicite du fort potentiel touristique de la région du Haut Sassandra qui contraste toutefois avec «le peu d’intérêt» qu’il suscite auprès des populations locales, appelant les cadres et les populations à travailler à sa valorisation.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Poutine rhabille un militaire palestinien en pleine cérémonie – vidéo
Tags:
tourisme, Côte d'Ivoire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik