Afrique
URL courte
6191
S'abonner

Prié par des journalistes de préciser si l’éventuelle création d’une base russe en Centrafrique avait fait l’objet de négociations entre les Présidents russe et centrafricain, le Kremlin a répondu par la négative.

L’éventuel déploiement d’une base militaire russe en Centrafrique n’a pas été abordé lors des négociations entre le Président du pays, Faustin-Archange Touadéra, et Vladimir Poutine, a déclaré le Kremlin par la voix de son porte-parole Dmitri Peskov.

Dans une interview accordée à Sputnik, le chef de l’État centrafricain est resté évasif quant aux perspectives de création d’une base militaire russe sur son territoire.

«Nous continuons à travailler dans ce cadre-là avec le ministère de la Défense nationale et le ministère de la Défense russe pour étudier des possibilités de coopération», a-t-il notamment indiqué, répondant à la question de savoir si un tel déploiement était envisagé.

Le premier sommet Russie-Afrique s’est tenu du 23 au 24 octobre 2019 à Sotchi sous la coprésidence de Vladimir Poutine et d’Abdel Fattah al-Sissi. 47 chefs d'État et de gouvernement ont fait le déplacement à l’occasion de cet événement jugé inédit dans l’histoire des relations russo-africaines.

Lire aussi:

Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Christine Lagarde précise comment la crise va «changer profondément» les économies
Tags:
base militaire, République centrafricaine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook