Ecoutez Radio Sputnik
    Mme Dominique Ouattara, Première dame de Côte d'Ivoire

    La Première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara, marraine du 25e Salon de chocolat à Paris

    © Photo. AIP
    Afrique
    URL courte
    Par
    324
    S'abonner

    Ce salon, plus grand événement dédié au chocolat, constitue une opportunité de communication et de rencontres fructueuses pour la Côte d’Ivoire, un des premiers producteurs de cacao de la planète.

    La Première dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara, est la marraine de la 25e édition du Salon du chocolat qui se déroulera du 30 octobre au 3 novembre au Parc des expositions de la porte de Versailles, à Paris.

    À ce titre, elle participe ce mardi à la soirée inaugurale qui sera suivie d’un cocktail qu’elle offrira sur le stand de la Côte d’Ivoire, rapporte une note d’information du Conseil du café-cacao (CCC) transmise à l’AIP.

    Ce salon est le plus grand événement dédié au chocolat et au cacao dans le monde.

    « C’est un lien entre ceux qui cultivent le cacao, ceux qui le transforment et ceux qui le consomment », énonce le Conseil de régulation, de stabilisation et de développement de la filière café-cacao en Côte d’Ivoire.

    Pendant cinq jours, le public aura l’occasion de déguster des chocolats des grands noms de la gastronomie mondiale. Près de 500 chefs pâtissiers, chocolatiers, professionnels industriels experts et auteurs présenteront les richesses du cacao ainsi que les enjeux mondiaux autour de cette spéculation.

    La présence de la Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, à la 25e édition du Salon du chocolat constitue une opportunité de communication et de rencontres fructueuses. Sa participation, à travers le CCC, pourra satisfaire à la tradition de présence institutionnelle et technique à ce grand événement.

    Mme Dominique Ouattara est la présidente du Comité national de surveillance des actions de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants (CNS), un organisme très actif dans la lutte contre les pires formes de travail des enfants dans la cacaoculture en Côte d’Ivoire.

    Tags:
    Paris, cacao, Côte d'Ivoire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik