Ecoutez Radio Sputnik
    Système de la défense antiaérienne Tor

    Le Maroc pays observateur aux premiers exercices égypto-russes de défense aérienne - vidéo

    © Sputnik . Mikhaïl Voskresenski
    Afrique
    URL courte
    54114
    S'abonner

    Le Maroc a participé en tant qu’observateur aux premières manœuvres conjointes des forces de défense antiaérienne russes et égyptiennes, Flèche de l’amitié 2019, en Égypte, qui ont pris fin le 15 novembre.

    Les premières manœuvres conjointes des forces de défense antiaérienne russes et égyptiennes, intitulées Flèche de l’amitié 2019, ont eu lieu en Égypte, sur le polygone d'entraînement tactique dédié, indique un communiqué du porte-parole des Forces armées égyptiennes. Ces exercices ont commencé le 1er novembre et ont pris fin le 15 du mois.

    Les Forces armées royales (FAR) ont, en tant qu’observateur, assisté aux premiers exercices conjoints, Flèche de l’amitié 2019, entre l’Égypte et la Russie, a annoncé Far-Maroc, site spécialisé dans les questions de défense.

    Selon le site, le Maroc a été représenté à ces exercices de défense aérienne par un haut gradé des FAR dans le cadre de la «coopération militaire entre le royaume et la république d’Égypte».

    Des progrès de la défense antiaérienne marocaine

    Selon le site, si le Maroc a été invité à ces premiers exercices, c’est non seulement grâce à la coopération militaire entre le royaume et l’Égypte mais aussi parce que la défense aérienne marocaine a réalisé des progrès notables durant ces dernières années. Des progrès qui, d’après la même source, se traduisent par la création de nouvelles unités disposant de missiles de courte et moyenne portée, en attendant les missiles de longue portée qui seront fournis à partir de 2020.

    Exercices Flèche de l’amitié 2019

    Les premières manœuvres conjointes des forces de défense antiaérienne russes et égyptiennes Flèche de l’amitié 2019 se sont déroulées du 1er au 15 novembre sur un polygone d’entraînement tactique.

    Les militaires russes ont déployé les systèmes antiaériens Bouk-M2E, Tor-M2E, Igla-S et des canons antiaériens autopropulsés Shilka-M4. De leur côté, les unités égyptiennes de protection radiologique, chimique et biologique ont fourni un équipement de camouflage en marche.

    Des postes de commandement et des stations radar pour détecter des cibles aériennes ont été également positionnés, en plus de l’organisation de communications stables et sécurisées.

    Plus de 100 membres des Forces antiaériennes russes ont participé à ces exercices.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    exercices, observateurs, Forces armées royales (FAR), Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik