Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau algérien

    Quelle place pour l'Algérie dans l’Indice de qualité de la nationalité?

    © Sputnik . Selma Kasmi
    Afrique
    URL courte
    569
    S'abonner

    L’Algérie a gagné cinq places au classement des meilleures nationalités du monde, mais se trouve toujours dans la seconde moitié du tableau des pays étudiés.

    Dans la nouvelle édition de l’Indice de qualité de la nationalité de Kälin et Kochenov (QNI), l’Algérie occupe la 118e position avec un score de 27,4%.

    L’évaluation se base sur plusieurs critères internes et externes, tels que la paix, la puissance économique, le développement humain, la liberté de voyager ou de travailler à l’étranger. La France domine le classement avec un score de 83,5%, suivie de l’Allemagne et des Pays-Bas à égalité avec 82,8%.

    L’Algérie a pour sa part gagné cinq places par rapport à 2017, mais reste derrière plusieurs pays africains, dont le Maroc classé 113e. Le Mali arrive à la 115e place, la Tunisie à la 107e et le Sénégal à la 99e.

    Le passeport algérien 94e

    Dans le classement établi par le cabinet de conseil en citoyenneté mondiale Henley & Partners plus tôt cette année, le passeport algérien figurait en 94e position, aux côtés de la République centrafricaine. Il permet à son détenteur de ne visiter que 50 pays sans visa ou d’obtenir un visa une fois arrivé à destination.

    Au niveau africain, le passeport algérien arrive bien derrière celui des Seychelles, 27e et qui donne accès à 150 pays, suivi de l’Île Maurice (31e, 145 pays) et de l’Afrique du Sud (54e, 99 pays).

    Lire aussi:

    Le roi Salmane condamne la fusillade perpétrée par un militaire saoudien dans une base de l’US Navy en Floride
    En boule au sol, il est roué de coups de matraque et de pied par des policiers à Paris le 5 décembre – vidéo
    Elle organise un duel entre son mari et son amant, le premier décède touché à 35 reprises
    Tags:
    classement, France, passeport, nationalité, Afrique, Maroc, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik