Afrique
URL courte
5166
S'abonner

La compagnie Ethiopian Airlines compte construire un nouvel aéroport qui s’étendra sur 35 kilomètres carrés près de la ville de Bishoftu, au sud-est d’Addis-Abeba. Le coût du projet est évalué à 4,5 milliards d’euros.

Alors que l’aéroport d’Addis-Abeba Bole accueille toujours plus de passagers, la compagnie Ethiopian Airlines envisage d’entamer en 2020 la construction d’un nouvel aéroport près de la ville de Bishoftu, a annoncé le PDG du groupe Tewolde Gebremariam dans un entretien accordé à l’agence ENA.

Située à 48 kilomètres de la capitale, cette infrastructure d’une capacité de 100 millions de voyageurs devrait renforcer le positionnement de l’Éthiopie en tant que porte d’entrée du continent africain. Le coût total du projet est évalué à environ cinq milliards de dollars (4,5 milliards d’euros).

Selon M.Gebremariam, la compagnie a gagné plus de six ans sur son ancien plan de développement stratégique courant jusqu’en 2025, ce qui lui permet d’envisager «une nouvelle vision 2035» avec notamment une augmentation de sa flotte et du nombre de passagers.

Hausse spectaculaire des revenus

Puits de pétrole dans le désert
© AP Photo / Hasan Jamali / Puits de pétrole dans le désert
Le nouvel aéroport éthiopien, qui s’étendra sur une superficie de 35 kilomètres carrés, accueillera des centres commerciaux Duty Free, des hôtels et des centres de logistique. Tewolde Gebremariam promet que le site sera «plus grand que Dubaï et plus ou moins égal au nouvel aéroport d’Istanbul».

Ethiopian Airlines est le numéro un du transport aérien africain. La société affiche ses dernières années une hausse spectaculaire des revenus: en 2018-2019, ils ont augmenté de 25%. La compagnie multiplie les nouveaux itinéraires, en Europe comme en Asie, et a une activité de conseil au Ghana qui envisage de lancer une nouvelle compagnie aérienne nationale.

Lire aussi:

Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
Darmanin «choqué» par les rayons de la cuisine communautaire dans les hypermarchés
Un simple contrôle vire à la violente agression de deux gendarmes en Charente-Maritime
Tags:
Ghana, Addis-Abeba, aéroport, Afrique, Ethiopian Airlines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook