Afrique
URL courte
2414120
S'abonner

Plusieurs militaires turcs ont trouvé la mort dans une frappe portée par l'Armée nationale libyenne sur l'aéroport Mitiga de Tripoli, a affirmé le porte-parole de l'ANL .

Le porte-parole de l'Armée nationale libyenne Ahmad al-Mismari a annoncé que ses forces avaient frappé l'aéroport Mitiga de Tripoli, faisant des morts dans les rangs des militaires turcs déployés sur le site.

Selon M.al-Mismari, ces derniers jours, l'ANL avait attaqué plusieurs cibles militaires turcs en Libye, dont des radars et des systèmes de défense aérienne implantés dans la zone de l'aéroport.

Dans la région de Misrata, ses forces ont détruit tout ce qui avait un quelconque rapport avec la «présence turque» sur le terrain, affirme le porte-parole.

Ankara vs maréchal Haftar 

La Turquie avait envoyé ses militaires en Libye afin d'appuyer le gouvernement d'union nationale siégeant à Tripoli face à l'offensive lancée par l'ANL du maréchal Khalifa Haftar qui soutient le parlement de Tobrouk.

Ankara accuse Khalifa Haftar de violer la trêve en Libye et l'appelle à endiguer son offensive, alors que le maréchal a annoncé la mobilisation contre l'intervention étrangère dans le pays.

Le porte-parole de l'ANL avance que ses forces respectent la trêve et ne font que répliquer aux «provocations» de la part du gouvernement d'union nationale.

Lire aussi:

Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
The Lancet met en garde contre son étude sur l’hydroxychloroquine
Le sketch d'un humoriste noir jouant un esclave sur le plateau de Cyril Hanouna en 2013 ressort et ne passe plus – vidéo
Tags:
Turquie, frappes, Khalifa Haftar, Tripoli (Libye), Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook