Afrique
URL courte
Par
64310
S'abonner

Intitulée «Le journal du confinement», une mise en scène parodiant les codes de l’information est vite devenue virale et continue de faire le buzz au Cameroun et ailleurs dans le monde.

Dans une séquence de cette émission humoristique, un certain Dr La Légende affirme avoir développé un vaccin à base d’une enzyme trouvée dans le derrière des poules, plus précisément dans la fesse gauche. Et il préconise, avant d’utiliser ce vaccin sur les populations africaines, de le tester… ailleurs, et pas n’importe où:

«On va d’abord aller tester le vaccin sur les Européens. Et justement, la France, l’Italie et l’Espagne se sont portées volontaire pour essayer», explique le Dr La Légende dans la vidéo.

La vidéo, qui fait le buzz sur la toile, a été déjà vue plus de 100.000 fois sur YouTube.

Les internautes se la partagent en se laissant aller à de franches rigolades. Ici, c’est davantage le message subtil derrière ce sketch qui provoque des réactions.

De la naissance de l’idée

«Le journal du confinement» est une web-émission créée par l’humoriste camerounais Ulrich Takam pour égayer les internautes en ces temps de crise sanitaire.

Le premier épisode mettant en scène des médecins qui auraient trouvé un étrange vaccin «à base d’enzyme de poule» est une allusion, nous confie l’humoriste, à une vidéo qui avait suscité l’indignation en Afrique début avril.

«Nous y sommes revenus parce que notre journal s’inspire de l’actualité. Il répond aux critères d’un vrai journal et en reprend tous les codes, à la seule différence que tous les sujets sont traités avec dérision, c’est de l’humour noir», confie-t-il à Sputnik.

En effet, répondant à la question de son confrère sur la nécessité de faire des tests de vaccin contre le Covid-19 en Afrique, lors d’une émission sur la chaîne française LCI, un médecin avait estimé que c’était une bonne idée et que des négociations allant dans ce sens étaient en cours avec certains États du continent. Des propos qui avaient soulevé une vive polémique sur la toile, suscitant des réactions de célébrités comme Samuel Eto’o ou encore Didier Drogba.

C’est sous forme d’ironie qu’à leur tour, des humoristes camerounais réagissent à cette polémique qui n’a pas fini de défrayer la chronique.

«Le but n’était pas d’interpeller les Européens, mais de répondre de manière sarcastique aux médecins qui proposaient lors de cette émission sur LCI de venir effectuer des tests du vaccin contre le Covid-19 en Afrique. Nous sommes sincèrement surpris par le buzz qui est né autour de cette vidéo!», s’exclame l’humoriste.

En attendant de trouver le véritable antidote contre cette pandémie mondiale, l’Afrique et le Cameroun ne tarissent pas d’imagination. Ici, on emprunte à l’humour noir des fous rires pour passer le mauvais temps. Seulement, à côté de cette note d’humour, des chercheurs africains rivalisent de solutions médicinales.

Après le protocole de traitement issu de la pharmacopée locale venu de Madagascar, l’archevêque métropolitain de Douala au Cameroun affirme avoir concocté une décoction à base de plantes médicinales qui soignerait les symptômes de la maladie. Plusieurs patients, à l’en croire, auraient ainsi recouvré la santé.

Lire aussi:

Un coup d'État a échoué au Soudan
L'Azerbaïdjan intercepte plus d'une demi tonne d'héroïne destinée à l'Europe
La France obtient le soutien des Européens face à Washington
Tags:
Afrique, International, Actualités, Cameroun, vidéo, humour, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook