Afrique
URL courte
Par
264
S'abonner

Le comité national de télédétection et d’information géographique (CNTIG) veut appuyer le gouvernement dans la prévention et la gestion des inondations en mettant à sa disposition une cartographie dynamique détaillée des zones à risque d’inondation aussi bien à Abidjan que sur le territoire national.

Selon une note du CNTIG transmis lundi à l’AIP, à l’aide des technologies ultra-performantes, notamment les drones dont dispose le CNTIG, les pertes en vies humaines et les nombreux dégâts matériels causés par les pluies diluviennes dans le district d’Abidjan et ailleurs sur le territoire pourraient être évités.

Chaque année, de nombreux dégâts matériels causés par les pluies diluviennes sont enregistrés en Côte d’Ivoire, singulièrement dans le district d’Abidjan. Au total, 17 personnes ont trouvé la mort dans un éboulement de terrain à Anyama et sept autres ont perdu la vie des suites d’averses occasionnant d’importantes inondations à Abidjan sans compter les nombreux dégâts matériels enregistrés au niveau des infrastructures routières et des habitations.

«Le CNTIG a donc décidé, à travers ses experts, de mettre à la disposition de tous les acteurs engagés dans l’assainissement et la protection de l’environnement ainsi que des populations, une cartographie dynamique détaillée des zones à risque d’inondation à Abidjan et sur le territoire national, pour faire face à cette problématique», rapporte le document.

La structure gouvernementale propose une étude diagnostic des villes ainsi que des applications SIG adaptées à la thématique pour aider à la prise de décision. Ces outils de la géo-information, efficacement utilisés, contribueront à améliorer la prévention et la gestion des inondations en Côte d’Ivoire, souligne la note.

Les populations installées dans les zones à risque, de façon anarchique et au péril de leur vie, sont invitées à prendre conscience de la gravité de la situation, conclut le document.

Lire aussi:

Santé publique France dévoile la carte des zones les plus touchées par le Covid-19 - photo
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
Tags:
cartographie, inondation, Côte d'Ivoire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook