Afrique
URL courte
Par
132
S'abonner

47 personnes ont été arrêtées aux frontières nord et est de la Côte d’Ivoire après avoir contourné les mesures barrières de la lutte contre la pandémie.

Le porte-parole de la police nationale, le commissaire Bleu Charlemagne, a indiqué, au cours du point presse hebdomadaire sur le Covid-19 du lundi 17 août, que 47 individus avaient été interpellés aux frontières nord et est de la Côte d’Ivoire.

Selon l’officier des forces de l’ordre, le 11 août 2020 à 8h30, le commissariat mixte de Ouangolo, à son poste de contrôle frontalier de Laleraba, a procédé au refoulement de sept individus de diverses nationalités au poste frontière de Yendéré au Burkina-Faso pour violation de fermeture des frontières.

Dans la même veine, le 12 août à 8h30, le commissariat mixte de Ouangolo a interpellé 33 individus de diverses nationalités, soit 22 hommes et 11 femmes, dans le village de Katierpkon (19 km de Ouangolo) qui se rendaient dans plusieurs villes ivoiriennes.

Le 12 août également, à 3h20, le commissariat mixte de police de Niablé a interpellé sept individus de diverses nationalités dans le marché de Niablé qui ont déclaré se rendre à Djangobo et Béttié.

Le commissaire Bleu Charlemagne a assuré que toutes ces personnes avaient été respectivement refoulées dans leurs pays de provenance.

Lire aussi:

Deux morts et plus de 160 blessés dans l'effondrement d’une tribune dans une synagogue près de Jérusalem - vidéos
Israël fait face au rythme le plus élevé de roquettes jamais tirées vers son territoire, selon l'armée
Ce qu’il s'est vraiment passé à Nice où une explosion a eu lieu près du Palais des congrès
Près de 200 victimes dans la bande de Gaza, Netanyahou évoque plus de 1.500 cibles atteintes
Tags:
coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, crise, fermeture des frontières, Côte d'Ivoire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook