Afrique
URL courte
Par
9620
S'abonner

Alors qu’il accomplissait «une mission opérationnelle» dans la région désertique de Remada, dans le sud-est de la Tunisie près de la frontière avec la Libye, un F-5 Tigre de l’Armée de l’air tunisienne s’est crashé, entraînant la mort du pilote, informe le ministère de la Défense sur son site. Une enquête est ouverte.

Dans un communiqué publié sur son site, le ministère tunisien de la Défense annonce le crash d’un avion de combat et la mort de son pilote.

«Un avion militaire de type F-5 Tigre appartenant à l’Armée de l’air tunisienne s’est crashé dans la région de Remada [dans le sud-est du pays, près de la frontière avec la Libye, ndlr] alors qu’il accomplissait une mission opérationnelle», indique le communiqué en soulignant que «le crash de l’avion avait entraîné la mort du pilote».

Le ministère de la Défense informe avoir «mis en place une commission d’enquête technique chargée de faire toute la lumière sur les causes de ce crash».

«La justice militaire a été également chargée de mener une enquête dans le même cadre», conclut la note du ministère.

Lire aussi:

Ces pays voisins de la France où des émeutes éclatent contre le durcissement des mesures - images
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Trois scénarios à l'étude au sein de l'exécutif face à l'accélération de l'épidémie
Tags:
F-5E Tiger II, décès, crash d'avion, crashs, Tunisie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook