Afrique
URL courte
Par
10681
S'abonner

Sept personnes, dont trois ressortissants étrangers, ont été interpellées par la police marocaine à cause de leur implication dans un trafic de cocaïne, selon les médias locaux.

La police judiciaire d’Essaouira, sur la côte Atlantique du Maroc, a interpellé sept personnes, dont trois étrangers, impliquées dans un trafic de cocaïne, rapporte le site Bladi.net citant le quotidien Alakhbar.

Selon ses informations, parmi les mis en cause figurent notamment une mineure ainsi qu’une ressortissante française. L’affaire a commencé par la saisie d’une petite quantité de cocaïne chez une étrangère, à la tête d’une unité touristique qui fournissait de la drogue à ses clients, raconte le journal.

L’accusé principal, originaire de Rabat, a été interpellé dans un autocar en direction de Casablanca, relate Alakhbar.

Sur décision du procureur, tous les suspects sont soumis à une enquête complémentaire en vue de démanteler l’ensemble du réseau, dont certains membres «seraient des barons de la drogue qui écoulent la cocaïne à Casablanca et Rabat», indique le site.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Tags:
trafic de drogue, cocaïne, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook