Afrique
URL courte
Par
5494
S'abonner

Une parade militaire dans la capitale centrafricaine avec la participation de chars russes, la prochaine ouverture d’un bureau du ministère de la Défense russe: tout cela est le résultat de «l’offensive diplomatique du Président Touadéra», explique à Sputnik le ministre délégué, conseiller en communication du Président de la RCA.

La présence russe en Centrafrique s’accentue ce mois-ci: deux livraisons de chars, ouverture d’un bureau du ministère de la Défense russe à Bangui. D’après Wilfried Sebiro, ministre délégué, conseiller en communication du Président de la RCA, ces gestes signifient que «la Russie qui est une grande puissance militaire va renforcer la coopération avec la RCA dans le domaine de la formation et autres intérêts communs».

Deux livraisons de chars russes

Après des années de crise et sous un embargo sur les armes, la Centrafrique ne pouvait pas assurer la défense de son propre territoire et la reconstruction de l’armée, alors la coopération militaire avec la Russie a été lancée il y a trois ans. En 2020, c’est le jour-même de la parade que Moscou a livré 10 chars à Bangui. Toute la ville s’est réunie pour l’évènement, relate Wilfried Sebiro.

«Pour exprimer notre joie, nous avons vu de nombreux compatriotes aux abords des avenues qui se situent entre l'aéroport et le centre-ville. Les Centrafricains ont applaudi la parade de ces blindés qui apportent un plus à leurs forces armées. Il y a eu une première livraison de 10 blindés le 15 octobre 2020. La deuxième et dernière livraison des 10 autres fut organisée  samedi 24 octobre. Ce geste fraternel est accueilli comme une bouffée d'oxygène.»

La parade a été organisée par la Présidence centrafricaine. Elle a débuté à l’aéroport international Bangui Mpoko, est passée par le rond-point Marabéna avant d’atteindre le centre-ville. Le don de ces blindés et cette parade sont «la parfaite illustration de l’offensive diplomatique du Président Touadéra», estime le ministre délégué, conseiller en communication du Chef d’État centrafricain.

Président Touadéra assiste à la parade militaire avec des chars russes à Bangui le 15 octobre 2020
Présidence de la RCA
Président Touadéra assiste à la parade militaire avec des chars russes à Bangui le 15 octobre 2020

Ouverture d’un bureau de la Défense russe

Cette année, le gouvernement centrafricain a recruté beaucoup de jeunes dans les forces armées et les forces de défense intérieure. Wilfried Sebiro souligne que cela a été possible «grâce aux appuis multiples de la communauté internationale». Jusqu’à la fin de l’année, la Russie promet d’installer une mission militaire à Bangui pour renforcer son appui.

«Nous venons de bénéficier de l'ouverture du bureau militaire du ministère de la Défense russe dans leur ambassade à Bangui. Ce geste signifie que la Russie qui est une grande puissance militaire va renforcer la coopération avec notre pays dans le domaine de la formation et autres intérêts communs.»

​Le soutien militaire russe

Le gouvernement centrafricain a sollicité et obtenu de la part de la Russie, avec l’aval de la communauté internationale, la fourniture gratuite de 5.000 armes. Toujours suite à la demande du gouvernement centrafricain et avec l’accord du comité de sanction du Conseil de sécurité des Nations unies, plus de 230 instructeurs russes ont été envoyés en Centrafrique pour former les éléments des Forces armées centrafricaines et ceux des Forces de défense intérieure au maniement de ces armes de nouvelle génération.

Lire aussi:

L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Pour Macron, «le pic de la seconde vague est passé», une «nouvelle étape» s'annonce
Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook