Afrique
URL courte
Par
31711
S'abonner

Un député marocain a lancé l’idée d’une «prime du sourire» pour les fonctionnaires afin d’améliorer l’accueil dans les administrations publiques qui inspirent aux usagers une forme de peur, héritage de l’époque du protectorat français et du début de l’indépendance, selon le parlementaire.

Les fonctionnaires marocains pourraient recevoir une prime pour les encourager à sourire, rapporter le quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

L’idée a en effet été avancée par le député Noureddine Mediane, du parti l'Istiqlal, lors d’une récente commission des Finances. Cette mesure viserait à améliorer l’accueil réservé aux citoyens dans l’administration publique, et plus largement à restaurer leur confiance dans les institutions du pays.

Peur de l’administration

Noureddine Mediane s’étonne du traitement froid réservé aux usagers dans l’administration publique, précisant que cette mentalité était le fruit d’années de peur cultivée durant le protectorat français et le début de l’indépendance.

Pour le député, cette peur de l’administration publique touche jusqu’aux parlementaires.

En octobre, le gouvernement marocain a présenté un projet de loi de finances proposant de réformer la gouvernance du secteur public et d’accentuer la réforme de l’administration.

Lire aussi:

Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Un camp de migrants s'installe dans le centre de Paris, la police intervient - vidéo
Tags:
service public, Maroc, administration, sourire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook