Afrique
URL courte
Par
132
S'abonner

À l’occasion de la journée nationale de la paix, le Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, a lancé dimanche 15 novembre 2020 un appel «pressant» aux populations et notamment aux jeunes, aux femmes, aux chefs traditionnels et aux acteurs politiques, à entretenir la paix, gage d’un développement durable du pays.

«La Côte d’Ivoire est un pays de paix, de fraternité et de solidarité, et elle entend le demeurer. C’est notre choix, parce que la paix nous permet de vivre, de vivre pleinement nos libertés individuelles et collectives, de travailler à la réalisation de nos rêves et de nous épanouir tous ensemble», a signifié le Premier ministre.

Lors de la célébration officielle de la 24e édition de la journée nationale de la paix à Koumassi, Hamed Bakayoko a demandé aux jeunes d’avoir pour préoccupation essentielle la construction de leur avenir qui ne peut qu’être favorisée par un environnement de paix.

Les exhortant à ne pas s’adonner à «des actes de violence et de protestation stériles», il les a invités à mettre leurs ardeurs et leurs talents au service de la Nation et de leur propre épanouissement.

Pour les femmes, il leur revient d’œuvrer à la consolidation de la paix au sein des familles, des quartiers, des villages et des communautés.

Aux chefs traditionnels, communautaires et religieux, Hamed Bakayoko a confié la poursuite des actions pour rétablir les liens entre les fils et filles de la Côte d’Ivoire, entre les communautés et les régions.

«Le gouvernement se tient totalement disponible pour appuyer vos efforts pour la paix et la cohésion sociale», a-t-il assuré.

Enfin, aux hommes politiques, le Premier ministre a indiqué que la fin du scrutin présidentiel marquait aussi celle du temps de la belligérance et des divergences. L’heure est désormais à la construction du pays, les acteurs politiques doivent ainsi travailler ensemble et instaurer un dialogue franc et sincère.

Cette 24e édition de la journée nationale de la paix porte sur le thème «Ensemble, consolidons la paix et préservons nos acquis».

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Tags:
appel, gouvernement, paix, Côte d'Ivoire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook