Afrique
URL courte
Par
192742
S'abonner

Ce 22 novembre, un séisme de magnitude 4,4 a été enregistré en Algérie, selon le Centre Sismologique Euro-Méditerranéen (CSEM). Il s'agit du troisième tremblement de terre constaté dans le pays en 24h.

L'Algérie a été touchée par trois séismes en 24h, selon les données du Centre Sismologique Euro-Méditerranéen (CSEM) et du Centre de Recherche en Astronomie, Astrophysique et Géophysique (CRAAG).

Le premier, de magnitude 5,2 sur l'échelle ouverte de Richter, a été fixé à 4h53 (heure locale) par le CRAAG. Son épicentre se trouvait au sud-ouest d’El Harrouch, dans la wilaya de Skikda, dans l’est de l’Algérie. Après la première secousse, des médias locaux ont annoncé que de nombreux habitants, pris de panique, avaient abandonné leur logement.

Un peu plus tard, vers 06h17 (heure locale), une deuxième secousse a frappé la même wilaya. Elle était de 3,9 degrés sur l'échelle ouverte de Richter.

Le troisième séisme s'est également produit dans le nord du pays vers 12h10 (heure locale) et a été ressenti principalement dans les communes de Constantine et de Guelma. De magnitude 4,4, il a été au départ annoncé par l'Instituto Geografico Nacional à Madrid.

Des secousses de différentes intensités ont été ressenties dans le nord-est de l'Algérie, selon des témoignages automatiques recueillis sur le site du CSEM. En communiquant leurs témoignages, certains ont signalé des secousses assez fortes, d'autres légères. Un des témoins a remarqué que ses meubles tremblaient.

Lire aussi:

Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin - photos, vidéo
«Vous allez voir en 2021, l’islam, on va tous vous tuer»: le passager ivre d’un tram interpellé à Montpellier
Le mystérieux virus Chapare, proche d’Ebola, inquiète les scientifiques
Tags:
Algérie, séisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook