Afrique
URL courte
Par
10325
S'abonner

«La Russie […] est prête à coopérer avec l’Algérie pour lancer la production au niveau local» du vaccin anti-Covid-19 Spoutnik V, a déclaré à Sputnik l’ambassadeur russe à Alger, Igor Beliaev, soulignant que le Fonds russe d’investissements directs avait mis en avant plusieurs possibilités pour lancer un programme commun.

La Russie est prête à produire son vaccin contre le Covid-19 Spoutnik V en Algérie, a affirmé l’ambassadeur russe à Alger, Igor Beliaev, dans un entretien accordé ce mardi 8 décembre à Sputnik. Cette déclaration vient confirmer les propos tenus la semaine dernière par le ministre russe de la Santé, Mikhaïl Mourachko, lors de la présentation du vaccin aux Nations unies.

«Nous avons discuté de cette question [relative à la possibilité de produire le Spoutnik V en Algérie, ndlr] lors de nos rencontres avec les ministres algériens de la Santé et de l'Industrie pharmaceutique», a déclaré le diplomate. «La Russie, représentée par le Fonds russe d’investissements directs qui est chargé de promouvoir ce vaccin à l’extérieur du pays, est prête à coopérer avec l'Algérie pour lancer sa production au niveau local», a-t-il ajouté.

La Russie propose plusieurs formules

Dans le même sens, Igor Beliaev a précisé que la Russie offrait plusieurs formules pour concrétiser la coopération en fonction des besoins et des possibilités du pays hôte.

«Le Fonds russe d'investissements directs propose diverses formes de coopération, à savoir l'acquisition directe, le transfert de technologie, la production conjointe et la participation à la phase III des tests cliniques», a-t-il expliqué, soulignant que «ce sont ces formules [de coopération, ndlr] que nous avons proposées à la partie algérienne».

Mercredi 2 décembre, le ministre russe de la Santé a fait savoir lors d’une session spéciale à l’Onu consacrée à la présentation du Spoutnik V que son pays allait proposer à tous les États du monde qui le souhaitent de le produire localement. Pas moins de 55 pays ont assisté à cette rencontre organisée par visioconférence, dont l'Algérie, l'Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Corée du Nord, l'Égypte, l'Inde, l'Ouzbékistan, le Qatar, Singapour, la Syrie, le Tadjikistan et la Thaïlande.

En août, le Spoutnik V a été le premier vaccin anti-Covid-19 à être enregistré dans le monde. Selon les autorités russes, les résultats préliminaires des essais ont montré une efficacité dépassant les 95% au 42e jour suivant la vaccination, à condition que le patient ait bien reçu la deuxième dose.

Lire aussi:

La Russie expulse deux diplomates néerlandais
Le FBI contrôle les militaires avant l'investiture de Joe Biden
Jack Lang sur la signature d'une tribune pour décriminaliser la pédophilie: «C’était une connerie!»
«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Tags:
coopération économique, coopération scientifique, Algérie, Russie, Spoutnik V (vaccin contre le Covid-19), Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook