Afrique
URL courte
Par
211113
S'abonner

Des violences ont éclaté entre les députés de la République démocratique du Congo. Ils ont ainsi lancé des chaises et renversé des tables mardi 8 décembre après la décision du Président de dissoudre la coalition au pouvoir. Les forces de l’ordre les ont finalement dispersés avec des gaz lacrymogènes.

En République démocratique du Congo, des violences se sont produites au sein du Parlement entre les partisans du Président de la RDC Félix Tshisekedi et ceux de la majorité, fidèle à son prédécesseur, Joseph Kabila.

​Les rivaux se sont lancé des chaises, des matraques et des seaux en plastique en plus de renverser des tables.

Une personne saigne à la tête

Un homme a été emporté en saignant à la tête, rapporte Reuters. La police a finalement dispersé la foule avec des gaz lacrymogènes.

Les événements ont eu lieu après que Félix Tshisekedi a annoncé la fin de la coalition au pouvoir et la recherche d’une nouvelle majorité à l’Assemblée, faute de quoi il dissoudrait la chambre basse.

Empoignade violente en Tunisie

Récemment, c’est au Parlement tunisien qu’une empoignade a opposé deux groupes de députés.

Des cris, un homme hagard, le visage ensanglanté et une femme à terre: en direct sur Facebook le 7 décembre, les internautes ont pu assister à des affrontements entre élus. D’un côté, ceux du Courant démocrate (centre gauche), de l’autre les représentants d’Al Karama (islamiste).

Lire aussi:

Un Mig-31 russe intercepte des avions de l'Otan au-dessus de la mer de Barents
Un bus de la RATP aspergé d’essence et incendié dans les Yvelines – vidéo
Premières images de l’hélicoptère Ingenuity sur Mars
Tags:
parlement, Félix Tshisekedi, violences, République démocratique du Congo (RDC)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook