Afrique
URL courte
Par
152710
S'abonner

«En convalescence», le chef d’État algérien s'est adressé à la Nation pour la première fois depuis qu'il a été hospitalisé en Allemagne. Il a promis revenir prochainement pour «construire une nouvelle Algérie».

Le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a fait dimanche 13 décembre sa première apparition depuis son transfert en Allemagne, où il a été hospitalisé fin octobre après avoir contracté le Covid-19.

«Je suis en convalescence», explique-t-il dans une vidéo diffusée via Twitter. «Je suis quotidiennement, et parfois heure par heure quand cela est nécessaire, ce qui se passe au pays. Et je donne, quand il le faut, des instructions à la présidence.»

«Je retrouverai mes capacités physiques dans une à deux semaines, peut-être trois», précise M.Tebboune. «Nous serons bientôt dans le pays pour continuer à construire une nouvelle Algérie», ajoute le chef d'État, qui est âgé de 75 ans.

«Examens approfondis»

Abdelmadjid Tebboune, qui a succédé il y a un an à Abdelaziz Bouteflika, contraint par la rue à renoncer au pouvoir qu'il exerçait depuis 1999, a été transféré le 28 octobre en Allemagne.

Là, il a subi des «examens approfondis» quelques jours après avoir annoncé sa décision de se mettre «en quarantaine volontaire» puisque certains membres de son entourage et du gouvernement avaient été testés positifs au coronavirus.

Le 3 novembre, la présidence a annoncé que le chef d'État était atteint du Covid-19.

Lire aussi:

L’eau: l’arme secrète d’Erdogan contre la Syrie
Après plus de 13.000 nouvelles contaminations enregistrées la veille, une nette décrue en France
La natalité française s’écroule, Bayrou demande davantage d'immigrés: comme un air de déjà-vu?
Tags:
hospitalisation, Covid-19, Abdelmadjid Tebboune
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook