Afrique
URL courte
Par
5612113
S'abonner

Lors d’un point presse, le ministre algérien de l’Agriculture a expliqué, concernant l’affaire des 30.000 tonnes de blé avarié importées de Lituanie, que les fournisseurs n’avaient pas respecté des conditions du cahier des charges. Ainsi, il a annoncé des mesures, sans préciser leur nature, à même d’exiger une régularisation de cette transaction.

Dimanche 13 décembre, le ministre algérien de l’Agriculture Abdelhamid Hemdani s’est exprimé sur l’affaire des dizaines de milliers de tonnes de blé avarié importées de Lituanie, soulignant que des mesures de réparation ont été engagées.

C’est en novembre que pas moins de 30.000 tonnes de blé avarié ont été achetées à la Lituanie par l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC). Ainsi, le ministre qui avait limogé le directeur général de l’OAIC a expliqué que «certaines spécificités du cahier des charges n’ont pas été respectées [par le fournisseur lituanien, NDLR]».

Une procédure engagée

Et d’ajouter que ce n’est pas la première fois que l’Algérie procède à une telle opération d’importation, soulignant que «quand il y a des preuves qu’une marchandise n’est pas conforme au cahier des charges, il y a des mesures qui sont prises […] et nous en sommes à cette étape-là».

En novembre, l’OAIC a défini de nouvelles conditions d'appel d'offres, «abaissant le niveau du taux de grains endommagés par les insectes pour le blé à moudre à haute teneur en protéines». Ainsi, «ceci lève les obstacles à l’arrivée d’un blé moins cher des régions de la mer Noire, comme le blé russe», ont indiqué des traders à Reuters.

L’Algérie fait partie des cinq gros importateurs mondiaux de blé. Elle importe entre sept et dix millions de tonnes par an, et la France est son principal fournisseur.

Lire aussi:

«Syndrome de l’escargot»: ces Français qui préféreraient rester confinés
L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Israël, Royaume-Uni: les vaccins inefficaces face au variant Delta?
Moscou dévoile les images du survol du HMS Defender par un avion militaire russe - vidéo
Tags:
substitution aux importations, importations, blé, Lituanie, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook