Afrique
URL courte
Par
171562
S'abonner

Le Maroc va renforcer son Armée de l’air d’un troisième avion de type Gulfstream G-550 transformé en aéronef de renseignement et de guerre électroniques, indique le site FAR-Maroc, précisant que la livraison est prévue pour après 2021.

Les Forces armées royales (FAR) marocaines sont en passe de se doter d’un troisième avion américain de reconnaissance et de guerre électroniques, annonce ce lundi 14 décembre le site d’information militaire FAR-Maroc sur son compte Facebook. Des photos de l’aéronef prises samedi 12 décembre lors d’une séance d’essais à l’aéroport international de Savannah Hilton aux États-Unis ont été également publiées.

Selon le site, il s’agit d’un avion de type «Gulfstream G-550 qui sera transformé en aéronef de reconnaissance et de guerre électroniques de type ISR/SIGINT». Le premier et le deuxième avions ont été testés en début d’année et en mai respectivement sur le tarmac du même aéroport.

Un plus pour l’Armée de l’air marocaine

L’entrée en service de ces trois avions dotés de systèmes sophistiqués de renseignement et de guerre électroniques permettra aux Forces royales de l’air d’acquérir «une technologie de pointe à même de doubler ses capacités face à divers dangers, notamment les systèmes antiaériens les plus avancés», explique le média.

Contrairement à ce qui est rapporté par certains médias, FAR-Maroc précise que «la livraison de l’avion n’est pas prévue pour l’année 2021».

Lire aussi:

Explosions des «fermes» à batteries lithium-ion, scénario catastrophe pour le monde?
«Arrêtez d’emmerder les Français!»: les feux de cheminée dans le collimateur de Barbara Pompili
Projet de loi sanitaire devant le Conseil constitutionnel, ce qui pourrait tout faire capoter
Macron «emprisonné» par des colliers de fleurs en Polynésie, puis détourné sur les réseaux sociaux – images
Tags:
renseignement, guerre électronique, Forces armées royales (FAR), Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook