Afrique
URL courte
Par
9395
S'abonner

«Le pain commercial est néfaste pour le consommateur et serait à l’origine du cancer et d’autres pathologies tels que l’eczéma et différents types d’allergies», alerte la Fédération marocaine des droits du consommateurs dans une note, appelant les autorités à réglementer ce secteur.

Le pain commercialisé au Maroc est néfaste, informe la Fédération marocaine des droits du consommateurs (FMDC) dans un communiqué relayé par la presse locale.

Le document signale des «dysfonctionnements et irrégularités dans la fabrication du pain commercialisé», rapporte le journal L’Opinion qui affirme avoir reçu une copie dudit communiqué.

Selon la fédération, «le pain commercial est néfaste pour le consommateur et serait à l’origine du cancer et d’autres pathologies tels que l’eczéma et différents types d’allergies».

Quelles sont les raisons?

La FDCM explique que «les produits céréaliers employés, tel que le blé, sont modifiés génétiquement par rapport au blé original, ajoutant que ce changement a permis une hausse de productivité pour les producteurs».

Ceci est aggravé par «l’usage de la levure chimique, et du chlore dans l’eau, à l’élimination de fibres alimentaires et à l’augmentation des quantités de sucre et de sel à des proportions extravagantes (plus de trois grammes de sucre dans chaque unité de pain)».

De plus, «le blé, aussi bien celui importé que celui produit localement, contient des niveaux excessifs de pesticides, ce qui serait en mesure de le rendre cancérigène».

Enfin, la fédération pointe la «quasi-absence du contrôle de qualité et du respect des normes sanitaires» et appelle à règlementer ce secteur en contrôlant l’utilisation des pesticides par les agriculteurs, les moulins, les boulangeries et la qualité des produits importés.
 

Lire aussi:

Navalny: le chevalier blanc des Occidentaux rattrapé par ses propos xénophobes
Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
La Défense russe réagit aux propos du Premier ministre arménien sur les Iskander
Tags:
pesticides, cancer, blé, pain, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook