Afrique
URL courte
Par
721064
S'abonner

Les États-Unis invitent leurs citoyens à «ne pas voyager en Algérie», informe le département d’État sur son site. Les délais au-delà de 72 heures pour l’obtention des résultats des analyses du Covid-19 et la menace terroriste sont les deux arguments avancés.

Depuis début février, le département d’État américain déconseille à ses citoyens de voyager en Algérie, indique une note d’information publiée sur son site. Deux raisons évoquées: les retards observés dans les résultats des tests du Covid-19 et la menace terroriste. L’Algérie est le seul pays du Maghreb à faire l’objet d’une telle alerte.

«Ne voyagez pas en Algérie en raison du Covid-19 et faites preuve d'une plus grande prudence en Algérie en raison du terrorisme», conseille la diplomatie américaine. «Ne voyagez pas», suggère le communiqué qui précise que «le niveau d’alerte est 4», soit le plus élevé.

Retards dans les résultats des tests

Le département d’État informe les voyageurs potentiels que les centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) «ont émis une alerte de santé de niveau 4 pour l'Algérie en raison du Covid-19».

La raison en est que malgré la disponibilité «de tests conformes aux critères des CDC pour le virus du Covid-19, les résultats ne sont pas toujours disponibles dans les 72 heures suivant la date des prélèvements». Ainsi, «les voyageurs pourraient subir des retards de retour aux États-Unis», avertit le communiqué.

En effet, pour voyager aux États-Unis, comme dans la majorité des pays, il est impératif de présenter un test PCR négatif au Covdi-19 de moins de 72 heures.

Quid de la menace terroriste?

Concernant la menace terroriste, bien que le département d’État ne donne pas un niveau d’alerte comme pour le Covid-19, il déconseille de voyager près «des frontières est et sud, aux abords de la Tunisie et de la Libye, ainsi que le Sahara algérien».

Dans ces zones, «les risques terroriste et de kidnapping» sont très élevés, informe la note. Et d’expliquer que les groupes terroristes «continuent de planifier de possibles attaques en Algérie». Les terroristes «ont récemment pris pour cible les forces de sécurité algériennes», notamment dans les zones rurales.

Enfin, le département d’État estime que «des attaques sont également possibles dans les zones urbaines malgré une présence sécuritaire forte et active».

Le Maroc et la Tunisie ont le niveau 3 depuis le mois d’août 2020, informe la diplomatie américaine qui invite ses citoyens à reporter leur voyage s’il n’est pas urgent.

 

 

 

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Tags:
Américains, voyages, Tunisie, Maroc, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook