Afrique
URL courte
Par
1533
S'abonner

«Le Président de la République nous a appelés», annonce Racha Ahmed Salah dans une vidéo publiée sur YouTube. Deux jours avant, elle avait lancé un appel à Abdelmadjid Tebboune pour que l’opération de sa mère, qui a besoin d’un stimulateur électrique anti-Parkinson qu’elle attend depuis dix ans, soit pris en charge.

Âgée de 59 ans, la mère de Racha Ahmed Salah souffre de la maladie de Parkinson depuis qu’elle a été touchée par une bombe dans les années 1990 en Algérie, durant la décennie noire. Depuis dix ans, son cas nécessite une intervention chirurgicale pour l’implantation d’un stimulateur électrique anti-Parkinson dans son cerveau. Après une décennie d’attente et de souffrance, son état s’est gravement détérioré, sans qu’il y ait la moindre lueur d’espoir pour qu’elle puisse, enfin, être opérée.

C’est ainsi que Racha a décidé de s’adresser directement au Président de la République Abdelmadjid Tebboune via YouTube, dans une ultime tentative de sauver la vie de sa génitrice.

«On arrive à peine à y croire!»

«Je fais ce live pour vous annoncer une bonne nouvelle», commence Racha dans une seconde vidéo. «J’ai reçu un appel de la présidence de la République […]. Le Président de la République nous a appelés [...]. On arrive à peine à y croire!», lance-t-elle avec beaucoup d’émotion.

Rentré au pays le 12 février en provenance d’Allemagne où il était hospitalisé à cause du Covid-19, Abdelmadjid Tebboune s’est engagé à prendre personnellement en charge les soins de la mère de Racha à l’étranger.

«Il nous a dit qu’il va prendre en charge personnellement l’opération de ma mère», informe la jeune fille, soulignant que le Président l’a assurée «qu’il y aura une prise en charge à l’étranger, que ma mère sera opérée et qu’elle va revenir saine et sauve».

Remerciant tous ceux qui ont massivement partagé la vidéo dans laquelle elle interpelle le Président algérien, Racha ajoute qu’elle a ce mercredi 17 février «un rendez-vous au ministère de la Santé». «Je vais prendre le dossier médical de ma mère pour une prise en charge […]. Merci beaucoup. Partagez cette vidéo, je veux que tout le monde apprenne que c’est réglé», conclut-elle.

Un cri de détresse

Dimanche 14 février, désespérée par l’annonce du médecin traitant de sa mère qui lui a signifié avec amertume que l’opération dont sa mère a besoin ne se pratiquait plus en Algérie depuis plusieurs années déjà, Racha a demandé de l’aide directement à Abdelmadjid Tebboune via une vidéo publiée sur YouTube.

«Il faut que cette vidéo parvienne au Président de la République», insiste-t-elle auprès des internautes. «Nous avons sollicité tous les ministères, celui de la Santé, de la Solidarité, les associations de victimes du terrorisme, rien!»

«Les médecins nous ont expliqué que ce genre d’opération n’est plus pratiqué en Algérie», poursuit Racha Ahmed Salah, précisant que «cela fait dix ans qu’on attend […]. Regardez l'état de santé de ma mère, elle a 59 ans, mais elle paraît en avoir 99. Son état ne cesse de se dégrader».

Et de conclure: «Je ne demande pas d’argent. Je demande au Président de la République de nous donner ce droit de se soigner».

Lire aussi:

L’incident avec la marine russe près de la Crimée filmé depuis le destroyer britannique – vidéo
Tensions navales au large de la Crimée: à quoi jouent les Britanniques?
Au Québec, les mesures sanitaires poussent des expats français à partir, «mais surtout pas en France!»
Tags:
Abdelmadjid Tebboune, maladie Parkinson, malades, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook