Afrique
URL courte
Par
18958
S'abonner

Le Président tanzanien, John Magufuli, est décédé des suites d'une maladie cardiaque, et 14 jours de deuil national seront instaurés a annoncé mercredi la vice-Présidente Samia Suluhu Hassan.

«Chers Tanzaniens, j'ai la tristesse de vous annoncer qu'aujourd'hui, nous avons perdu notre courageux dirigeant, le Président John Magufuli, qui a succombé à une maladie cardiaque à l'hôpital de Dar es Salam où il était soigné», a déclaré Samia Suluhu Hassan lors d'une allocution diffusée sur la chaîne de télévision TBC.

John Magufuli, âgé de 61 ans, n'était pas apparu en public depuis le 27 février, absence qui avait alimenté des rumeurs selon lesquelles il aurait contracté le Covid-19.

C'est le premier Président à mourir dans l'exercice de ses fonctions en Tanzanie.

Il ignorait le Covid-19

Dans un monde en proie à la pandémie de Covid-19, M.Magufuli a été connu pour minimiser l'existence et la dangerosité du virus, estimant que son pays en avait été libéré depuis mi-2020 grâce «aux prières».

Pour moquer l'acuité des tests, M.Magufuli avait affirmé mi-2020 qu'une papaye, une caille ou encore une chèvre avaient été testées positives au Covid.

Sa remplaçante

Selon la constitution tanzanienne, c'est la vice-Présidente qui devrait assumer les fonctions de Présidente pour le reste du mandat de cinq ans, débuté par John Magufuli l'an dernier.

Samia Suluhu Hassan, âgé de 61 ans, sera la première femme Présidente de Tanzanie.

Lire aussi:

Repas clandestins: deux personnalités dévoilent publiquement leur expérience
Il donne des coups de pied à une voiture de police de Sevran, son interpellation dégénère – vidéo
«Affaire Rafale»: le scandale de trop pour le Parquet national financier?
Tags:
maladies cardio-vasculaires, Covid-19, John Magufuli, Tanzanie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook