Afrique
URL courte
Par
316310
S'abonner

Ce mercredi, une marche pacifique se tient à N’Djamena, la capitale tchadienne, contre le Conseil militaire de transition (СMT) et l’ingérence de la France. Les Tchadiens marchent chaque semaine depuis le début de la transition politique pour exprimer leur désaccord.

La manifestation pacifique de ce mercredi 19 mai se tient dans le cadre de la série de marches organisées chaque semaine par la coordination de la Coalition «Wakit Tamma» («L'heure est arrivée»). Les participants dénoncent l’ingérence de la France dans les affaires intérieures du Tchad après la mort du Président Idriss Déby et exigent une vraie transition politique en vue d’élections transparentes.

Mahamat Nour Ibedou, une des figures centrales de la société civile tchadienne et secrétaire général de la Convention tchadienne de défense des droits de l'homme (CTDDH) était présent lors de la marche. Il a confirmé que les manifestations allaient continuer à se tenir jusqu’à ce que la situation change.

«Nous voulons le transfert immédiat à un pouvoir civil. Nous exigeons un dialogue inclusif national qui doit contenir toutes les forces civiles du pays, y compris les rébellions armées. Nous exigeons la formation d’un gouvernement de consensus et l’organisation d’élections transparentes avec l’installation d’un mécanisme électoral transparent.»

D’après le militant, depuis un mois, le gouvernement tchadien est «fabriqué par la France pour garder ses intérêts, et le pouvoir actuel n’a aucune différence avec celui d’Idriss Déby».
Dans une interview à Sputnik, Mahamat Nour Ibedou confirme avoir été convié chez l’ambassadeur de France au Tchad pour «une demande voilée» de cesser les manifestations contre le nouveau pouvoir.

  • Une marche pacifique se tient à N’Djamena contre le Conseil de transition militaire (СTM) et l’ingérence de la France.
    Une marche pacifique se tient à N’Djamena contre le Conseil de transition militaire (СTM) et l’ingérence de la France.
    © Sputnik
  • Une marche pacifique se tient à N’Djamena contre le Conseil de transition militaire (СTM) et l’ingérence de la France.
    Une marche pacifique se tient à N’Djamena contre le Conseil de transition militaire (СTM) et l’ingérence de la France.
    © Sputnik
  • Une marche pacifique se tient à N’Djamena contre le Conseil de transition militaire (СTM) et l’ingérence de la France.
    Une marche pacifique se tient à N’Djamena contre le Conseil de transition militaire (СTM) et l’ingérence de la France.
    © Sputnik
  • Une marche pacifique se tient à N’Djamena contre le Conseil de transition militaire (СTM) et l’ingérence de la France.
    Une marche pacifique se tient à N’Djamena contre le Conseil de transition militaire (СTM) et l’ingérence de la France.
    © Sputnik
1 / 4
© Sputnik
Une marche pacifique se tient à N’Djamena contre le Conseil de transition militaire (СTM) et l’ingérence de la France.

 

Lire aussi:

Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
La Pologne enverra des drones turcs protéger les frontières est de l’Otan
«J'ai vu la pression d'un vestiaire»: des sportifs français évoquent la difficulté de révéler leur homosexualité
Tags:
Tchad
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook