Afrique
URL courte
Par
0 32
S'abonner

Le gouvernement angolais et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont réitéré, lundi, leur engagement à renforcer la coopération en matière de santé scolaire, alors que le pays fait face à une deuxième vague de la Covid-19.

Lors d'une rencontre à Luanda, la ministre angolaise de l'Éducation, Luísa Grilo, et la représentante de l'OMS en Angola, Djamila Cabral, ont discuté des moyens de soutenir les efforts du gouvernement visant à promouvoir le bien-être des élèves et bâtir une école solide sur le plan de la santé.

S'exprimant à cette occasion, Mme Grilo a indiqué qu'«en période de pandémie de Covid-19, nous ne devons pas oublier les problèmes de santé scolaire et la nécessité d'élaborer des programmes adaptés qui incluent la prévention de maladies comme le paludisme et la promotion de modes de vie plus sains».

«La santé représente un pilier fondamental pour le système éducatif, en particulier pour l'épanouissement et la réussite scolaires, le travail conjoint mené par l'OMS et le ministère angolais de la Santé ambitionne de fournir les conditions nécessaires pour l'amélioration de l'éducation dans le pays», a déclaré Mme Grilo.

Selon les données du ministère angolais de l'Éducation, les maladies endémiques dans le pays, en particulier le paludisme, représentent les principales causes de l'absentéisme scolaire, affectant ainsi le processus d'apprentissage des enfants.

Pour sa part, Mme Cabral a souligné que l'OMS est disposée à travailler avec les autorités angolaises pour promouvoir des programmes de santé et de bien-être pour les élèves et leurs familles.

«L'OMS dispose d'une vaste expérience de travail avec le secteur de l'éducation, notamment en termes de formation des enseignants, pour inclure des contenus sur la prévention des maladies et la promotion de la santé», a-t-elle ajouté, mettant l'accent sur l'importance d'adopter une approche globale pour la promotion de la santé des enfants, des adolescents et des jeunes.

L'OMS, en collaboration avec le ministère de la Santé et d'autres partenaires, a soutenu le ministère de l'Éducation dans la préparation d'un plan d'action national pour maintenir les écoles ouvertes et sûres dans un contexte de crise sanitaire.

Cette réunion a porté également sur la Stratégie de Coopération Pays (SCP) entre l'OMS et l'Angola, dans laquelle la participation et la contribution des partenaires, à savoir le Ministère de l'Éducation, sera fondamentale pour la définition des priorités d'action de l'OMS dans le pays au cours des cinq prochaines années.

Lire aussi:

Régionales: «Ces élections étaient sabotées dans tous les sens du terme»
«Je commence à vraiment comprendre les Français»: agacé, Laurent Delahousse recadre Schiappa et Faure - vidéo
«Vivre le naufrage»: Michel Onfray prédit le déclin de la société française
La Chine annonce la découverte de deux gigantesques gisements de pétrole et de gaz
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook