Afrique
URL courte
Par
1412
S'abonner

Une attaque terroriste a fait deux morts parmi les militaires maliens dans le nord du Mali, et dans le centre, l'explosion d'une mine a fait huit blessés parmi les Casques bleus.

Deux soldats maliens ont trouvé la mort samedi soir lors d'une attaque terroriste dans le nord du pays, tandis que huit Casques bleus ont été blessés dimanche dans l'explosion d'une mine dans le centre.

«Deux de nos hommes ont été tués par les terroristes samedi soir dans l'attaque d'un de nos check-points à 60 km au sud-ouest de Gao», a déclaré un responsable militaire.

L'attaque est intervenue au moment où les soldats déplaçaient leur poste de contrôle d'une centaine de mètres, vers une position près de laquelle les assaillants s'étaient embusqués, a dit un responsable sécuritaire.

Dimanche, un véhicule de la mission de l'ONU au Mali (Minusma) a sauté sur une mine à l'est de Douentza (centre). Huit Casques bleus ont été blessés, dont cinq gravement, ont indiqué des responsables onusien et militaire malien.

Depuis 2012, le Mali est le théâtre de plusieurs attaques terroristes ayant fait plusieurs morts, civils et militaires et ce, en dépit du soutien de la communauté internationale et l'intervention de forces de l'ONU, africaines et françaises.

Lire aussi:

La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
Darmanin proscrira les mains courantes pour lutter contre les violences conjugales: «Inutile mais, en plus, dangereux»
La politique vaccinale en France «fait assez sourire en Belgique», selon un épidémiologiste
Tags:
Mali, Casques bleus
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook