Afrique
URL courte
Par
51616
S'abonner

Le Maroc a obtenu, à l'unanimité, le Statut de Membre Associé auprès de l'Organisation des Ministres de l'Education d'Asie du Sud-Est (SEAMEO), lors de la 51ème Conférence du Conseil de cette Organisation, avec la participation de l'ambassadeur de SM le Roi en Thaïlande, au Cambodge, au Laos et au Myanmar, M. Abdelilah El Housni.

Le Maroc devient ainsi le premier pays arabe et africain à obtenir ce Statut, confortant sa position en tant qu’interlocuteur privilégié dans la région pour les pays d’Asie du Sud-Est, indique un communiqué de l’Ambassade du Royaume à Bangkok.

L’obtention de ce Statut, qui consacre le positionnement et la place stratégiques qu’occupe le Maroc en tant que carrefour de brassage des cultures entre l’Orient, l’Afrique et l’Europe, est une marque de confiance des pays membres de la SEAMEO en le système marocain d’éducation, en ses progrès réalisés dans le cadre de l’instauration et de la généralisation d’un enseignement préscolaire de qualité, d’une ouverture aux langues étrangères et d’une refonte de la formation professionnelle, entre autres, ajoute la même source.

Elle consacre aussi la Haute Sollicitude de SM le Roi Mohammed VI envers le secteur de l’éducation et se veut une reconnaissance des réformes engagées dans le Royaume pour l’édification d’un Maroc moderne, ouvert et érigé en leader régional et continental, poursuit le communiqué.

L’obtention de ce Statut est venue également accompagner les orientations stratégiques du Nouveau Modèle de Développement du Royaume, notamment dans le volet consacré au positionnement du Maroc en tant que hub régional de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

Elle consolidera le positionnement du Royaume en Asie du Sud-Est, dans le cadre de la politique d’ouverture prônée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en capitalisant sur les acquis de la diplomatie marocaine dans cette partie du globe, en l’occurrence après la signature du Traité d’Amitié et de Coopération de l’Association des Nations d’Asie du Sud-Est (ASEAN) en 2016 et le dépôt de la candidature pour le Statut de "Partenaire pour le Dialogue Sectoriel" auprès de ce Groupement, l’obtention du Statut de "Partenaire de Développement" auprès de la Commission du Mékong en 2017 et l’obtention du Statut d’Observateur auprès de l’Assemblée Interparlementaire de l’ASEAN en septembre 2020.

Le Statut de Membre Associé permet désormais au Maroc un accès privilégié pour la promotion de la coopération avec tous les pays de la région d’Asie du Sud-Est dans les domaines de l’éducation, de la recherche scientifique et de la culture, ce qui ouvre la voie à une participation active aux programmes et aux projets des différents centres de l’Organisation.

Il permettra en outre au Maroc de capitaliser sur son expérience de coopération avec les pays de l’ASEAN dans le domaine de l’éducation et constituera un cadre propice pour faire valoir les bourses octroyées par le Royaume aux pays de la région. Il sera également le cadre idoine pour mettre en exergue l’expérience pionnière de formation d’Imams thaïlandais à l’Institut Mohammed VI de Formation des Imams Mourchidines et Mourchidates.

Seuls huit pays disposent, à ce jour, de ce statut auprès de cette importante organisation à savoir: le Canada, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, la France, les Pays-Bas, l'Allemagne et l'Espagne.

Créée en 1965, la SEAMEO est une organisation intergouvernementale régionale composée des dix pays membres de l’ASEAN (Brunei-Darussalam, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande, Vietnam) et de Timor-Leste. Elle a pour but de promouvoir la coopération régionale dans les domaines de l’éducation, de la science et de la culture.

Lire aussi:

«État Mafia»: des manifestants anti-pass s’en prennent à un pharmacien à Montpellier - vidéos
Le pass sanitaire désormais obligatoire pour la pratique du football
L’intrusion de gens du voyage met ce club du foot français dans une «situation catastrophique» - photos
«Il y a quelque chose sur votre menton»: Joe Biden pris au dépourvu devant les caméras - images
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook