Afrique
URL courte
Par
0 30
S'abonner

La Coalition des défenseurs de la démocratie et de la patrie (DMDC) en Zambie a appelé, jeudi, à interdire les observateurs internationaux de surveiller les prochaines élections présidentielles, sur fond de recrudescence des contaminations à la Covid-19.

La Commission électorale de Zambie (ECZ) doit prendre cette décision «afin de protéger les citoyens de tout risque extérieur alors que le pays connait une hausse du nombre d'infections à la Covid-19», a déclaré le porte-parole de la Coalition, Andrew Ntewewe lors d'un point de presse à Lusaka.

Relevant que «les effets dévastateurs de la troisième vague de la pandémie sont une source de préoccupation», il a fait observer que «compte tenu de l'évolution actuelle de la pandémie, nous souhaitons déclarer que la commission doit complètement interdire les observateurs internationaux».

«C’est crucial si nous voulons freiner l’escalade des nouvelles infections. Plusieurs pays sont actuellement sous confinement, il sera donc judicieux de protéger nos citoyens de toute autre calamité», a-t-il insisté.

M. Ntewewe a également souligné que le système de santé dans le pays est déjà sous pression et pourrait bientôt être incapable d'accueillir les personnes nécessitant une assistance sanitaire.

La Zambie, qui compte une population de près de 18 millions de personnes, organisera le 12 août prochain des élections générales pour élire le président et l'Assemblée nationale.

Sur les 167 membres de l'Assemblée nationale, 156 sont élus au scrutin majoritaire à un tour dans les circonscriptions uninominales, huit autres étant nommés par le président et un président et ses deux vice-président élus en dehors de l'Assemblée nationale.

Le Président zambien est élu au scrutin uninominal majoritaire à deux tours pour un mandat de cinq ans, renouvelable une seule fois.

Lire aussi:

La police allemande patrouille à La Rochelle aux côtés de la gendarmerie – photo
Des sportifs américains aux JO s’en prennent aux athlètes russes après des défaites
Une ministre traite Asselineau et Philippot de «losers», ces derniers s’insurgent
Ce pays d’Afrique est le seul au monde à refuser catégoriquement la vaccination anti-Covid
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook