Afrique
URL courte
Par
124
S'abonner

Le gouvernement tanzanien a affirmé lundi qu'il existait des indicateurs sur une troisième vague de Covid-19 risquant de frapper ce pays d'Afrique de l'Est, qui vit au rythme d'une augmentation des infections notamment dans les régions frontalières.

Pour faire face à cette situation, le ministère de la Santé a ordonné que toutes les précautions soient prises, y compris le port de masque, l'utilisation de désinfectant et le lavage des mains avec du savon et de l'eau courante.

«Le ministère rappelle à tous les citoyens de ne pas ignorer le Covid-19. Le ministère a perçu les signes d'une troisième vague», a mis en garde le Dr Leonard Subi, directeur de la prévention du ministère de la Santé, du Développement communautaire, du Genre, des Personnes âgées et des Enfants.

Il a déclaré que le nombre de patients en Afrique avait considérablement augmenté au cours des cinq dernières semaines.

La Tanzanie rejoint le programme Covax

Jeudi dernier, la directrice régionale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l'Afrique, Matshidiso Moeti, avait annoncé que la Tanzanie allait rejoindre l'initiative Covax de l'OMS pour garantir l’obtention des vaccins contre le Covid-19.

Le gouvernement tanzanien entamera les démarches cette semaine pour préparer le lancement de sa campagne nationale de vaccination, a indiqué Mme Moeti lors d’une conférence de presse.

Selon le coordinateur du programme de vaccination et de développement des vaccins au Bureau régional de l'OMS pour l'Afrique, Richard Mihigo, les premières doses devraient y arriver dans quelques semaines.

Lire aussi:

«État Mafia»: des manifestants anti-pass s’en prennent à un pharmacien à Montpellier - vidéos
Un policier ouvre le feu pour protéger ses collègues d’une voiture-bélier
L’intrusion de gens du voyage met ce club du foot français dans une «situation catastrophique» - photos
Tags:
Tanzanie, vague, Covid-19, coronavirus SARS-CoV-2
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook