Afrique
URL courte
Par
252
S'abonner

La Tanzanie a refoulé près de 10.000 réfugiés mozambicains cette année, a indiqué le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Environ 70.000 Mozambicains ont été contraints de quitter leurs foyers depuis le 24 mars dernier, date à laquelle des insurgés ont attaqué la ville côtière de Palma, précise-t-on de même source.

Selon le bureau onusien, les organisations humanitaires ont intensifié la réponse à la crise, mais celle-ci «ne correspond pas aux besoins en raison de l’insécurité, des difficultés d’accès et du manque de financement».

«Les agences d’aide au Mozambique n’ont reçu qu’environ 11% des 254 millions de dollars américains nécessaires pour aider et protéger 1,1 million de personnes dans les régions de Cabo Delgado, Niassa et Nampula», poursuit OCHA, demandant des fonds supplémentaires pour répondre aux besoins de la population toujours croissante de personnes déplacées au Mozambique.

Dans une mise à jour de la situation humanitaire dans la province de Cabo Delgado, le Bureau de l’ONU a souligné que de nombreuses personnes touchées par l'insécurité ont tenté de demander l’asile en Tanzanie, «mais sont systématiquement renvoyées de force au Mozambique».

Lire aussi:

L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Un système de DCA russe détruit l’ensemble des missiles israéliens ayant visé une ville syrienne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook