Afrique
URL courte
Par
1141
S'abonner

Le Togo a mis en service, mardi, une centrale solaire d'une capacité de 50 MW, dans le cadre de ses efforts visant le développement et la diversification de son offre énergétique.

Développée par AMEA Power, filiale d'Al Nowais Investments (ANI) basée aux Emirats Arabes Unis, l'infrastructure, située à Blitta, dans le centre du pays, à 270 km au nord de Lomé, a été inaugurée en présence du président togolais Faure Gnassingbé.

Considérée comme l'une des plus importantes en Afrique de l'Ouest, la centrale baptisée Mohammed ben Zayed Al Nahyane, Prince Héritier d'Abou Dhabi, devrait générer 90255 MWh à même de couvrir les besoins de 158.333 ménages selon AMEA Power.

Elle est exploitée par la filiale locale AMEA Togo Solar pour une durée contractuelle de 25 ans et, en termes d'impact écologique, elle devrait "permettre d'économiser plus de 1 million de tonnes d'émissions de CO2 tout au long de sa durée de vie".

Pour le Togo, il s'agit d'une grande avancée dans le secteur énergétique, moins de deux mois après la mise en service de la centrale thermique de Kékéli le 26 avril dernier.

Le 16 juin dernier, le gouvernement avait annoncé le projet de construction de deux centrales solaires.

Le Togo, qui vise à l'accès universel à l'électricité d'ici 2030, ambitionne de hisser la part d'énergies renouvelables dans le mix énergétique à 50%.

Lire aussi:

L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Un système de DCA russe détruit l’ensemble des missiles israéliens ayant visé une ville syrienne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook