Afrique
URL courte
Par
161422
S'abonner

Au Togo, après que la foudre a frappé l’aéroport international de Lomé, des prêtres traditionnels vaudou sont allés purifier un Boeing touché sur le tarmac. L'opération a été autorisée par les autorités dans ce pays où la tradition vaudou est très prégnante.

C'est une cérémonie qui serait à peine croyable dans n'importe quel aéroport du monde, mais certainement pas au Togo. Ce lundi 21 juin 2021, des prêtres traditionnels vaudou se sont déplacés en nombre à l’aéroport international Gnassingbé Eyadema pour une cérémonie de «purification» d'un avion au sol, frappé par la foudre lors d’une grande pluie la veille.

Cette courte vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre une partie de la cérémonie de purification. On y voit des prêtres en train d’asperger l’avion d'eau.

L'avion en question est un Boeing de la compagnie Ethiopian Airlines qui fait régulièrement la liaison Lomé-New-York. Les décharges de la foudre l'ont légèrement endommagé, l’empêchant ainsi de décoller.

Quant aux maîtres de cérémonie, ce sont des prêtres vaudou de la divinité Hébiésso (un terme mina, une langue locale du sud Togo, qui veut dire «dieu des tonnerres») également appelée Xébioso, au Bénin, berceau du culte vaudou.

Les prêtres ont pris l'initiative en proposant leurs services et les autorités aéroportuaires ainsi que les responsables de la compagnie aérienne n'ont rien trouvé à y redire. C'est que, tout en étant un État laïc, le Togo est aussi un pays où la croyance vaudou est très répandue et respectée.

Le directeur général de l’Agence nationale des aviations civiles (ANAC) du Togo, le colonel Latta Gnama, a ainsi personnellement assisté à cette cérémonie de purification accomplie par ces prêtres vaudou. Il a expliqué à Sputnik qu’il n’a pas pu refuser une telle cérémonie quand les prêtres vaudou en ont exprimé la demande. «Tout a été fait au contraire pour leur faciliter la tâche», a-t-il affirmé.

Apaiser le dieu Hébiesso

«Nous avons fait cela dans le respect de nos normes traditionnelles, nous les prêtres hébiesso», a expliqué à Sputnik Togbé Assiobo Nyagblondjro III, président de la confédération nationale des prêtres traditionnels du Togo.

En Afrique, particulièrement au Bénin et au Togo, explique-t-il, «quand la foudre frappe quelque part, il est de notre devoir, pour la sécurité des gens, d’identifier et de purifier l'endroit où elle a frappé».

Cela consiste, détaille-t-il, à «prier pour apaiser le dieu Hébiesso, parce que les foudres indiquent qu'il est en colère. Nous versons de la liqueur, en guise d'offrande, et nous aspergeons l'endroit avec de l'eau, en invoquant les esprits».

Cette cérémonie est indispensable, poursuit le prêtre, autrement les passagers courraient un grand danger!

«Si l’avion n’avait pas été purifié, tous ceux qui l’emprunteraient pourraient même être paralysés! Maintenant que c’est fait, l’avion, les passagers et la compagnie n’auront plus aucun problème!», a ajouté Togbé Assiobo Nyagblondjro III.

Pour sa part, le DG de l'ANAC rappelle tout de même avoir pris des dispositions autres que l'autorisation au recours à des cérémonies paranormales.

«À l’aéroport international Gnassingbé Eyadema, nous avons installé partout des paratonnerres qui ont sauvé les installations de l’aéroport et l’avion qui pourraient brûler complètement. Un de ces paratonnerres a heureusement pris la grande partie de la décharge. Et ce sont des résidus qui ont touché cet appareil d’Ethiopian Airlines», a expliqué le colonel togolais.

Jusqu'au jeudi 24 juin, l’appareil était toujours sur le tarmac de l’aéroport. Il est en mesure de voler, rassurent des sources de la compagnie, mais aucune date n’est encore avancée.

Lire aussi:

Pass sanitaire: des sanctions «totalement disproportionnées» pour les récalcitrants?
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Un système de DCA russe détruit l’ensemble des missiles israéliens ayant visé une ville syrienne
Tags:
prêtre, aéroport, foudre, Togo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook