Afrique
URL courte
Par
10911
S'abonner

La France a condamné dimanche l'attaque qui a causé la mort de trois employés de la branche espagnole de Médecins sans frontières (MSF) dans la région éthiopienne du Tigré.

«La France rappelle que la protection du personnel de santé est une obligation du droit international qui s’impose à tous les acteurs dans les conflits armés», fait savoir le Quai d'Orsay dans un communiqué.

Au moins 12 travailleurs humanitaires ont été tués depuis la guerre de novembre dernier entre l'armée éthiopienne et les forces du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF), région du nord de l'Éthiopie.

Le conflit a fait des milliers de morts et plus de deux millions de déplacés.

Les États-Unis ont demandé qu'une enquête indépendante soit menée sur l'attaque.

Lire aussi:

Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Lassé du bâton occidental, le Liban se tourne vers la carotte de Téhéran, Moscou et Pékin
Tags:
Ethiopie, Médecins sans frontières (MSF), France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook