Afrique
URL courte
Par
0 03
S'abonner

Deux manifestants ont été tués et quatre autres ont été blessés lors d'affrontements avec les forces de sécurité dans la région d'Ashanti, dans le sud du Ghana, ont indiqué mercredi la police et une source hospitalière.

«Deux personnes sont mortes lors des affrontements», a déclaré le porte-parole de la police Godwin Ahianyo, assurant que le calme était revenu dans la localité.

«L'un des deux hommes était déjà décédé en arrivant à l'hôpital. Nous avons tenté de réanimer l'autre mais il a succombé à ses blessures», a indiqué Manyee Mensah, directeur médical de l'hôpital gouvernemental d'Ejura, ajoutant qu'«actuellement, nous avons quatre blessés, dont un dans état critique».

Des habitants de la ville d'Ejura s'étaient réunis, mardi, pour manifester contre le meurtre d'un jeune militant de la société civile, membre du mouvement de contestation politique et sociale #FixTheCountry.

Lire aussi:

Quatre personnes blessées par balles à Berlin, une opération policière en cours, selon les médias locaux
Les nombres de décès quotidiens dus au Covid et de malades en réanimation grimpent en France
La police allemande patrouille à La Rochelle aux côtés de la gendarmerie – photo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook