Afrique
URL courte
Par
242
S'abonner

L'espérance de vie à la naissance de la population sud-africaine a baissé de 3,1 et 3,8 ans, respectivement pour les hommes et les femmes durant l'année 2021, a révélé, lundi, l'Agence sud-africaine des statistiques (Stats SA).

"L'espérance de vie à la naissance pour 2021 est estimée à 59,3 ans pour les hommes et 64,6 ans pour les femmes", a indiqué Stats SA dans son nouveau rapport sur la population du pays, notant que la pandémie de la Covid-19 a eu un impact important sur la mortalité en Afrique du Sud.

Rappelant que le pays a connu deux pics de décès au cours des première et deuxième vagues d'infections au virus, l'agence a précisé que cela avait entraîné une augmentation significative du taux de mortalité de 8,7 décès pour 1.000 personnes en 2020 à 11,6 décès pour 1.000 personnes en 2021.

"Cette augmentation des décès en 2021, estimée à environ 34%, a entraîné une baisse de l'espérance de vie à la naissance en 2021 pour l'Afrique du Sud", a-t-elle signalé.

Par ailleurs, le rapport souligne que "l'estimation du taux global de prévalence du VIH/Sida en 2021 parmi la population sud-africaine est d'environ 13,7%".

Le nombre total de personnes vivant avec le VIH/Sida est estimé à environ 8,2 millions, précise-t-il, notant que pour les adultes âgés de 15 à 49 ans, la population séropositive est estimée à 19,5%.

L'Afrique du Sud compte parmi les pays les plus touchés par le Sida dans le monde. Selon les chiffres de l'ONU, plus de 71 milles personnes sont décédées en 2018 des suites de maladies liées au Sida et 240.000 personnes ont été nouvellement infectées.

Lire aussi:

Un an et demi après, Wuhan rattrapée par une flambée de la souche Delta
La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Un opposant biélorusse retrouvé pendu à Kiev
Tags:
Afrique du Sud, espérance de vie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook