Afrique
URL courte
Par
0 01
S'abonner

Le 6e congrès de la Conférence des juridictions constitutionnelles africaines (CJCA), qui devait se tenir en avril dernier à Rabat, a été reporté à septembre 2022.

Le report de ce congrès a été décidé lors de la 13e session du Bureau exécutif de la CJCA, qui s'est tenue par visioconférence le jeudi 8 juillet dernier, indique un communiqué de la Cour constitutionnelle.

Au cours de cette réunion, le président de la Cour constitutionnelle et 1er vice-président de la CJCA, M. Ihraï Saïd, a exposé les raisons pour lesquelles le 6e congrès de la CJCA a été reporté, à plusieurs reprises, ajoute la même source.

En effet, lors du 5ème Congrès tenu à Luanda en juin 2019, la Conférence avait accueilli favorablement et à l'unanimité la proposition du Maroc d'organiser, en 2021, le Congrès suivant dans le Royaume, rappelle le communiqué. Cependant, la pandémie mondiale de Covid-19 a contraint le Bureau exécutif, à la demande de la Cour constitutionnelle du Maroc, à en reporter la date.

Dans la perspective de l'amélioration de la situation sanitaire internationale, la date du 6e Congrès qui se déroulera à Rabat, a été fixée finalement au 12-13 et 14 septembre 2022, précise la même source, notant qu'à la suite de ce Congrès, le Maroc assurera la Présidence de la Conférence pour deux années.

Les membres du Bureau ont, par ailleurs, adopté au cours de cette séance, le bilan des activités de 2020 et le programme d'activités de 2021. Ils ont aussi procédé à la clôture de l'exercice budgétaire de 2020 et à l'adoption du budget prévisionnel pour 2021, souligne-t-on.

Lire aussi:

Le Conseil constitutionnel valide l'extension du pass sanitaire mais censure l'isolement obligatoire
Un ministre assure que l’État prendra en compte les «remarques» du Conseil constitutionnel, pourtant obligatoires
Le fils du chah d'Iran exhorte l'Occident à donner le coup de grâce à la République islamique
«Une menace pour la démocratie»: Emmanuel Macron s’insurge contre les anti-pass sanitaire
Tags:
Maroc, Afrique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook