Afrique
URL courte
Par
0 51
S'abonner

Au moins 50 éléments du groupe terroriste Al-Shabaab ont été éliminés mardi par les forces somaliennes, soutenues par des forces internationales, lors de frappes aériennes menées à Qaycad, dans la région centrale de Mudug.

L'Armée nationale somalienne et les forces du Galmudug ont attaqué les bases d’Al-Shabaab à Qayca, près de la ville de Baadweyn, indique le ministère de la Sécurité intérieure du Galmudug dans un communiqué, précisant que les avions de guerre américains ont également pris part à l'opération et ciblé plusieurs bases clés.

"Les forces conjointes ont tué 50 combattants d’Al-Shabaab et blessé 80 autres dans une attaque contre des bases terroristes à Qaycad", souligne le communiqué.

Le ministère a précisé que trois experts étrangers ayant aidé le groupe terroriste figuraient parmi les individus tués au cours de l'opération, ajoutant que la lutte contre Al-Shabaab dans la région sera intensifiée au cours des prochains jours.

Cette nouvelle attaque intervient suite à la diffusion par le groupe terroriste d’un message audio menaçant les délégués et les responsables du gouvernement qui participeront aux prochaines élections nationales.

Lundi, 15 éléments d’Al-Shabaab ont été tués dans une opération menée dans des villages et villes de la région du Jubbada Hoose, dans le sud du pays.

La Somalie mène, depuis des années, une guerre contre Al-Shabaab, fondé en 2004 et idéologiquement affilié à l'organisation terroriste Al-Qaïda. Le groupe terroriste a revendiqué de nombreuses opérations terroristes qui ont fait des centaines de victimes.

Lire aussi:

«J’ai un rendez-vous avec le Kremlin», ironise Philippot au sujet de ceux qui le financent – vidéo
«Pas le droit de marcher sur leur trottoir»: le tournage d’une série Netflix à Paris pose problème aux habitants
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
Tags:
Somalie, terrorisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook