Afrique
URL courte
Par
481
S'abonner

À quelques jours de la fin de son mandat à la tête de la force française Barkhane, le général Marc Conruyt a estimé que les armées des pays du Sahel étaient «tout à fait capables de s'opposer» aux groupes terroristes.

Les armées des pays du Sahel sont «tout à fait capables de s'opposer» aux groupes terroristes, a affirmé à Ouagadougou le commandant de la force française Barkhane, le général Marc Conruyt.

«Je considère que les forces armées du Sahel, de façon générale, continuent de monter en gamme ou sont montées en gamme. Aujourd'hui, [elles, ndlr] sont tout à fait capables de s'opposer, de porter des coups aux groupes armés terroristes», a déclaré le général Conruyt à l'issue d'une audience, mercredi, avec le Président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré.

À quelques jours de la fin de son mandat d'un an à la tête de Barkhane, il a indiqué tirer cette conclusion de «beaucoup d'opérations en commun» avec les armées des pays du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso et Tchad).

Le Président Emmanuel Macron avait annoncé en juin la réduction de la présence militaire française au Sahel et la fin de l'opération Barkhane. Le dispositif français sera recentré autour de la task force européenne Takuba, composée de troupes d'élite censées former au combat les unités des pays de la région et qui rassemble aujourd'hui 600 hommes, dont la moitié de Français.

Lire aussi:

Un Gilet jaune interpellé pour avoir remplacé le portrait de Macron par un QR code
Grève des sapeurs-pompiers: «Nous préférons attendre d’avoir des certitudes sur les vaccins»
Didier Raoult propose de se mettre de la vaseline dans le nez pour contrer le Covid-19
Tags:
Ouagadougou, Sahel, opération Barkhane
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook