Afrique
URL courte
Par
062
S'abonner

L'Afrique est appelée à investir dans la recherche et le développement pour rattraper son "retard" scientifique et technologique dans divers secteurs, ont affirmé les participants à un webinaire tenu lundi sous le titre "Le Maroc, de nouvelles tendances scientifiques et économiques pour un continent africain inclusif".

Lors de ce rendez-vous initié par la Moroccan Fulbright Alumni Association (MFAA) en partenariat avec l'Université Hassan II de Casablanca, des experts de toute l'Afrique, en particulier du Maroc et du Nigeria, ont appelé à des investissements ciblés dans la science, la technologie et l'innovation pour explorer les vastes potentiels du continent en vue d'une croissance économique durable.

S'exprimant à cette occasion, le président-directeur général de Mosilo Group et du Nigerian Young Professionals Forum (NYPF), Moses Siloko Siasia, a plaidé pour une coopération accrue entre les pays africains pour renforcer les capacités des jeunes générations.

De son côté, le PDG de TDM Aerospace, Louis Winoski a insisté sur la nécessité de créer un environnement "d'encouragement et d'attraction" pour les jeunes ingénieurs et cadres africains.

Le temps est venu pour l'Afrique de créer un modèle "qui fonctionne", a-t-il dit, ajoutant que l'Afrique "peut réaliser tout ce qu'elle veut sans dépendre de sources extérieures au continent".

 

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Tags:
Afrique, développement, économie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook