Afrique
URL courte
Par
150
S'abonner

Les forces rwandaises déployées dans le nord-est du Mozambique pour aider les autorités du pays à lutter contre des groupes armés ont tué au moins 14 insurgés au cours des opérations menées depuis samedi, a affirmé le porte-parole de l'armée, Ronald Rwivanga.

"Entre le 24 et le 28 juillet, les troupes rwandaises ont mené plusieurs opérations de combat, au cours desquelles 14 insurgés ont été tués et un certain nombre d'armes ont été saisies", a indiqué jeudi le porte-parole lors d'un point de presse tenu à Kigali.

Le Rwanda avait annoncé, le 9 juillet, l'envoi d'un millier de soldats et de policiers au Mozambique, à la demande des autorités mozambicaines, pour aider ce pays à restaurer la sécurité et à faire face aux groupes terroristes dans la province de Cabo Delgado.

"Jusqu'à présent, nous n'avons pas eu de pertes majeures, à l'exception d'un soldat rwandais qui a été légèrement blessé", a dit M. Rwivanga, précisant que les opérations militaires rwandaises ont été notamment menées dans les régions de Mbau et Awase.

"Le Rwanda s'engage à prendre tous les risques pour la sécurité des civils", a ajouté le porte-parole de l’armée rwandaise, notant que le contingent rwandais collabore avec les forces armées mozambicaines et avec celles de la SADC dans des secteurs de responsabilité désignés.

En juin, la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), une organisation régionale, a également décidé d'envoyer des troupes sur place.

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Tags:
Rwanda, Mozambique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook