Afrique
URL courte
Par
0 03
S'abonner

Sept personnes ont été tuées lundi dans l'attaque d'un convoi emmenant des employés vers un site gazier de Shell dans le sud-est du Nigeria, a indiqué mercredi la police locale.

Des hommes armés ont ouvert le feu sur un convoi de bus se rendant vers une usine de gaz Shell dans la région, a indiqué le porte-parole de la police de l'État d'Imo, Michael Abatan.

"Nous avons perdu un policier et six employés dans l'attaque", a-t-il précisé à la presse, en ajoutant qu'une enquête était en cours "pour arrêter les agresseurs et déterminer le motif de l'attaque".

SPDC, la filiale nigériane de Shell, a confirmé l'attaque "par des hommes armés inconnus, sur un convoi de bus emmenant le personnel" vers un site dans la région d'Ohaji.

 

L'attaque est survenue le jour de la promulgation d'une nouvelle loi sur l'énergie visant à fournir aux compagnies pétrolières un cadre plus clair pour investir et travailler au Nigeria.

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Tags:
Nigeria, Royal Dutch Shell, requins
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook