Afrique
URL courte
Par
0 03
S'abonner

Plus de 40 personnes ont été kidnappées par des hommes armés dans le nord-ouest du Nigeria près d'une zone où l'armée a mené des frappes aériennes et des opérations contre des gangs auteurs d'enlèvements, a indiqué mercredi la police locale.

Lundi soir, des hommes armés ont attaqué la communauté Keke à Chikun dans l'État de Kaduna, et kidnappé 17 personnes, dont cinq ont été ensuite secourues par les forces de sécurité, a déclaré un porte-parole de la police de Kaduna, Mohammed Jalige.

«Douze otages sont toujours retenus en captivité, nos équipes d'intervention ratissent la zone avec pour mission de les secourir», a-t-il ajouté.

De son côté, le porte-parole de la police de Sokoto, Sanusi Abubakar, a affirmé que des hommes armés ont également attaqué le village de Dange Shuni dans l'État de Sokoto mardi soir, et enlevé 28 personnes dont huit ont été libérées par la suite.

Le village est situé près de la frontière avec l'État de Zamfara où l'armée mène des frappes aériennes et des opérations au sol contre des camps de gangs auteurs d'enlèvements.

Un millier d'élèves ou étudiants ont été enlevés depuis décembre au Nigeria, pour la plupart libérés après des négociations.

Lire aussi:

Pas si brouillés? Mélenchon était bien présent aux cinquante ans d’Éric Zemmour
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Tags:
Nigeria, police, violences
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook