Afrique
URL courte
Par
3712
S'abonner

Un policier de la province sud-africaine du KwaZulu-Natal (est) a tué, dimanche, six personnes, dont trois enfants y compris son propre fils de cinq ans, ont annoncé lundi les autorités sud-africaines.

«L'homme avait d'abord tué et incendié son collègue avant de s'enfuir dans son véhicule de fonction», a déclaré la porte-parole de la Direction indépendante des enquêtes policières (Ipid), Grace Langa.

Elle a ajouté que le suspect «a ensuite abattu son propre fils âgé de cinq ans, une parente de 34 ans et ses enfants âgés de 5 et 13 ans. Il a également tiré sur sa conjointe, qui a été grièvement blessée».

L'homme s'était ensuite approché d'un autre agent de sécurité et l'avait abattu, a-t-elle poursuivi, notant que le suspect a été tué plus tard dans un accrochage avec les membres de l'équipe d'intervention spéciale.

L'insécurité reste l'un des graves problèmes qui ternissent l'image de l'Afrique du Sud. Un récent rapport du groupe de sondage mondial "Gallup" a classé l'Afrique du Sud cinquième pays le plus dangereux au monde.

En moyenne, l'Afrique du Sud enregistre 58,4 meurtres par jour, soit un taux de 35,8 meurtres pour 100.000 habitants, selon le dernier recensement démographique.

Lire aussi:

Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook