Amérique du Nord
URL courte
Par
Donald Trump atteint du Covid-19 (27)
15721
S'abonner

Dans le cadre de son traitement contre le Covid-19, le Président américain s’est vu prescrire le 2 octobre un cocktail expérimental d'anticorps issus de cultures de cellules humaines et de souris de laboratoire. Il semble être prometteur mais les effets indésirables ne sont pas exclus.

Testé positif au Covid-19, Donald Trump reçoit un cocktail d'anticorps mis au point par la société Regeneron en plus de zinc, de vitamine D, de famotidine, de mélatonine, d'aspirine et de l’antiviral remdésivir, indique une lettre de son médecin publiée le 2 octobre par la Maison-Blanche.

​Financé à plus de 500 millions de dollars par le gouvernement américain, ce traitement expérimental à base d'anticorps fabriqués en laboratoire, appelés anticorps monoclonaux, est en cours d'expérimentation dans le cadre d'essais cliniques, rapporte le New York Times.

La méthode utilisée pour élaborer ces anticorps monoclonaux consiste à prendre depuis le plasma des patients rétablis les anticorps les plus efficaces contre l'infection, que les scientifiques sont désormais en mesure de fabriquer en série par génie génétique.

Ce cocktail comprend deux anticorps produits en laboratoire, dont l'un est issu d'une culture de cellules humaines et l'autre de cellules de souris de laboratoire génétiquement modifiées pour être compatibles avec celles des Hommes, indique la société Regeneron sur son site.

Selon le New York Times, ce traitement est prodigué au Président sur une «demande d'utilisation compassionnelle», laquelle est habituellement destinée aux patients dont toutes les autres options de traitement ont échoué et qui peuvent mourir sans bénéficier du médicament.

Les effets de ce traitement

Le traitement avait semblé montrer des résultats encourageants lors d'un essai randomisé conduit sur 275 patients atteints de formes modérées du Covid-19, a indiqué le 29 septembre la société sur son site. Environ 45% d’entre eux avaient développé des anticorps.

En outre, ces anticorps monoclonaux permettent d'éliminer le risque d'effets indésirables, notamment allergiques. 

Cependant, comme l’indique Le Point, ceux-ci ne sont pas exclus. Ces anticorps peuvent provoquer une maladie auto-immune où les anticorps s'attaquent à l'organisme au lieu de détruire l'agent pathogène.

Trump positif au Covid-19

Donald Trump a annoncé avoir été testé positif au nouveau coronavirus le 2 octobre, de même que sa femme Melania, et a précisé qu'ils se plaçaient en quarantaine.

Le vice-Président Mike Pence, 61 ans, a été testé négatif, selon un porte-parole. Il assumerait les fonctions présidentielles si Donald Trump tombait plus gravement malade qu’il ne l’est actuellement.

Dossier:
Donald Trump atteint du Covid-19 (27)

Lire aussi:

La nouvelle carte du couvre-feu en France publiée par les autorités
«Auteurs intellectuels» de l’attentat de Conflans: qui sont-ils?
Tariq Ramadan mis en examen pour viols sur une cinquième femme
Tags:
pandémie, Covid-19, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook