Amérique du Nord
URL courte
Par
Donald Trump atteint du Covid-19 (27)
14188
S'abonner

Le Président américain a fait sa première apparition en public, samedi, depuis son retour à la Maison-Blanche après avoir été hospitalisé trois jours à cause du Covid-19, alors que son médecin annonce qu'il n'est plus contagieux.

Donald Trump, s'est soumis à un test de dépistage du Covid-19 samedi et ne représente plus un «risque de transmission pour les autres», a annoncé dans un communiqué le médecin de la Maison-Blanche, Sean Conley.

Sean Conley a ajouté que les tests montraient qu'il n'y avait plus de signes d'une «réplication active du virus.»

Aucun commentaire n'a été obtenu dans l'immédiat auprès de la Maison-Blanche quant à savoir si les déclarations de Sean Conley indiquaient que le Président américain avait été testé négatif au coronavirus.

Seul, sans masque, le Président américain s'est exprimé depuis un balcon de la Maison-Blanche à l'occasion d'un rassemblement présenté comme «une manifestation pacifique pour la loi et l'ordre» auquel assistent quelques centaines de personnes debout sur la pelouse.

Cette apparition fait figure de première étape avant une reprise à plein temps de sa campagne la semaine prochaine. 

La Maison-Blanche a depuis diffusé des vidéos et le Président s'est exprimé à la télévision mais c'est la première fois que le grand public a l'opportunité de le voir en direct.

La Maison-Blanche a refusé de divulguer le résultat du dernier test du dirigeant au Covid-19 et n'a pas souhaité dire s'il était négatif. Une porte-parole de la Maison-Blanche a déclaré vendredi qu'il subirait un nouveau test et qu'il n'apparaîtrait pas en public s'il s'avérait qu'il pouvait encore propager le virus.

Interrogé par Reuters en marge de la manifestation, Scott Atlas, le médecin conseillant Donald Trump, n'a pas souhaité s'exprimer sur le dernier test effectué par le Président.

Dossier:
Donald Trump atteint du Covid-19 (27)

Lire aussi:

La nouvelle carte du couvre-feu en France publiée par les autorités
Tariq Ramadan mis en examen pour viols sur une cinquième femme
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Tags:
Covid-19, Maison blanche, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook